L’essor d'une petite entreprise prestataire de sport et de tourisme : complexité du secteur, logiques d'action et déterminants de sa croissance

par Elodie Paget

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Jean-Pierre Mounet et de Alice Guilhon.

Soutenue en 2007

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    De nombreuses entreprises se sont créées pour répondre à une demande en activités sportives. Or la mise en marché de services sportifs s’est parfois complexifiée avec la commercialisation de produits plus complets : des produits touristiques incluant même parfois des composantes du tourisme d’affaires. Parmi ces petites entreprises productrices de sport, certaines font faillite, d’autres survivent, d’autres encore se développent. Nous avons alors voulu comprendre, dans le secteur du sport et du tourisme, les facteurs déterminants et les phases de la croissance de ces petites entreprises. Ce travail de recherche s’appuie sur le croisement de deux disciplines complémentaires : les sciences de gestion et la sociologie des organisations. Dans une démarche qualitative, après avoir réalisé une étude exploratoire, il s’est basé sur l’analyse monographique d’une petite entreprise prestataire de sport et de tourisme. Les résultats mettent en évidence une croissance en interne et par le réseau de la petite entreprise, qui se caractérise en quatre phases. A travers le suivi des innovations créées ou « en train de se faire », l’analyse montre la capacité d’un dirigeant à « traduire » les incertitudes du secteur et les intérêts de sa société, à l’intérieur comme à l’extérieur de son entreprise, en mettant en oeuvre une « stratégie » différente (non formalisation – formalisation des relations). L’essor de l’entreprise apparaît comme le résultat de la coopération des acteurs à ce positionnement.


  • Résumé

    Many companies have been created to satisfy a demand in sports activities. However the market launch of sports services became sometimes more complex with the marketing of more complete products : tourist products including even sometimes components of the business tourism. Among these producing small companies of sport, some go bankrupt, others survive, and others still develop. We thus wanted to understand, in the sector of sports and tourism, the determinants and the phases of the growth of these small companies. This research relies on two complementary disciplines : management sciences and sociology of organizations. In a qualitative approach, after an exploratory study, it was based on the monographic analysis of a small firm offering sports and tourism services. The results underline an internal growth and by the network of the studied small company, which is characterized in four phases. Through the follow-up of the innovations created or « being done », the analysis shows the capacity of a manager « to translate » the uncertainties of the sector and the interests of its company, inside as outside his company, by implementing a different « strategy » (not formalization - formalization of the relations). The growth of the company seems to result from the cooperation of the stakehorders to this positioning.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (385 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 136 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS07/GRE1/0311/D
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : TS07/GRE1/0311
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.