Role de la paxilline dans la dynamique des invadopodia, la degradation de la matrice extracellulaire et la transmigratioin des cellules bhk transformees avec l’oncogene v-src

par Cedric Badowski

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Marc Block.

Soutenue en 2007

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .


  • Résumé

    V-src transformed BHK cells build invadopodia which self-organize into clusters, rings and belts, successively. Ring expansion is allowed by formation of new invadopodia at the ring periphery and disassembly of invadopodia at the ring center. The tyrosine phosphatase inhibitor, orthovanadate, enhances fast ring expansion indicating the invovlment of tyrosine phosphorylation processes both in invadopodia formation at the periphery and invadopodia disassembly at the center of the ring. The protein paxillin which is higly phosphorylated on tyrosine and promotes focal adhesion disassembly, is also a component of invadopodia and induces invadopodia disassembly at the ring center (main process of ring formation and expansion) via paxillin phosphorylation on tyrosine 31 and 118 driving to downstream Erk and calpain activations, which induce the clivage of invadopodia components.


  • Résumé

    Les cellules BHK transformées par l’oncogène v-Src forment des invadopodia qui s’organisent successivement sous forme de paquets, anneaux et enfin ceintures d’invadopodia. L’expansion des anneaux d’invadopodia est due à la néoformation d’invadopodia à la périphérie de l’anneau et au désassemblage simultané des invadopodia situés au centre de l’anneau. L’orthovanadate, inhibiteur de tyrosine phosphatases, génère des expansions très rapides indiquant l’implication de phosphorylations sur tyrosine dans la formation des invadopodia à la périphérie et leur désassemblage au centre. La paxilline, une protéine hautement phosphorylée, responsable du désassemblage des adhérences focales, est également présente dans les invadopodia et induit le désassemblage des invadopodia au centre de l’anneau (processus indispensable à la formation et à l’expansion des anneaux), grace a un processus de phosphorylation de la paxilline sur les tyrosines 31 et 118, qui en retour active la MAP kinase Erk et la calpaine, responsable du clivage protéique des composants des invadopodia.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (152 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 134 à 152

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS07/GRE1/0213/D
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : TS07/GRE1/0213
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.