Chimio-radiothérapie des tumeurs cérébrales : intérêt de l'injection intratumorale de drogues antinéoplasiques

par Julia Rousseau

Thèse de doctorat en Physique pour l'instrumentation

Sous la direction de Hélène Elleaume.

Soutenue en 2007

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .


  • Résumé

    Les gliomes de haut grade sont des tumeurs cérébrales particulièrement agressives et les traitements actuels demeurent uniquement palliatifs. L’efficacité des radiothérapies est sévèrement limitée par la tolérance des tissus sains, l’enjeu est donc d’accroître la dose et la toxicité en ciblant le tissu tumoral. Une des méthodes proposées repose sur l’association de drogues anticancéreuses localisées au sein de la tumeur et d’une irradiation X. Au niveau cérébral, l’accumulation d’un agent injecté usuellement par voie syste��mique, est rendue difficile par la présence de la barrière hémato-encéphalique, qui filtre le passage des molécules à travers l’endothélium vasculaire. Des techniques d’injection ont été développées récemment pour délivrer des drogues directement dans le lit tumoral. Parmi elles, la méthode de convection-enhanced delivery (CED) permet d’obtenir une distribution de drogue homogène et contrôlée. Les objectifs de cette thèse étaient de mettre en place et caractériser la CED puis de l’appliquer au traitement des gliomes par des études précliniques. Plusieurs agents ont été testés : cisplatine, carboplatine, oxaliplatine et iododésoxyuridine et deux modalités d’irradiation ont été évaluées : la radiothérapie stéréotaxique en rayonnement synchrotron (monochromatique <100 keV) et l’irradiation haute énergie (6 MV) sur un accélérateur médical usuel. Les résultats obtenus révèlent que l’efficacité du traitement combinant drogue platinée et rayons X est étroitement liée à celle de la chimiothérapie seule et ne dépend pas de l’énergie du rayonnement utilisé. Ces résultats sont très prometteurs et ouvrent des perspectives nouvelles pour la recherche clinique.


  • Résumé

    High grade gliomas are aggressive tumors for which current treatments remain palliative. Radiotherapy efficacy is restricted by the surrounding brain tissue tolerance. One method based on the concomitant use of chemotherapeutic drugs and external photon irradiation has been proposed to improve the treatment outcome. The systemic administration of drugs is not effective in achieving the therapeutic level of drug needed for brain tumor treatment. This is due to the blood brain barrier (BBB) that prevents molecules passing through the vascular endothelium. Recent methods have been developed to circumvent the BBB. Among them, convection-enhanced delivery (CED) relies on the continuous infusion of a fluid containing a therapeutic agent, under a pressure gradient. It permits a homogeneous and controlled drug distribution. The aims of this study were to characterise the CED method, and then to utilise it for glioma treatment in preclinical studies. Several drugs were tested: cisplatin, carboplatin, oxaliplatin, and iodo-deoxyuridine. Two radiation modalities were evaluated: synchrotron stereotactic radiotherapy (monochromatic beam <100 keV) and high energy irradiation (6 MV) obtained with a conventional medical linear accelerator. The results obtained reveal that the effectiveness of the combined treatment (platinated drug plus photon irradiation) is highly related to that of the chemotherapy. The data, obtained with the platinated chemotherapy, also show that high-energy X-ray irradiation (6 MV) is as effective as synchrotron X-ray irradiation. The results broaden the applicability of this chemotherapeutic approach to clinical trials.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (264 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 216 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS07/GRE1/0195/D
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : TS07/GRE1/0195
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.