Etude du potentiel hématopoïétique des cellules de foie

par Jean-François Mayol

Thèse de doctorat en Génie biologique et médical. Hématologie

Sous la direction de Jean-Pierre Zarski.

Soutenue en 2007

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .


  • Résumé

    Des travaux récents ont montré que des cellules possédant un potentiel de reconstitution hématopoïétique pouvaient être identifiées et isolées à partir de divers tissus solides chez l'animal adulte. Sur la base de ce nouveau concept, nous avons évalué le potentiel hématopoïétique des cellules du foie pour restaurer une hématopoïèse déficiente. Dans la première partie de ce travail, nous avons démontré l'existence d'un potentiel hématopoïétique des cellules de foie de primate non-humain in vitro. Nous avons mis en évidence que les cellules CD34+ CD45" présentes dans le foie sont responsables de la production de colonies hématopoïétiques de type CFU-GEMM, CFU-GM et BFUe. La caractérisation de ces cellules a montré qu'elles ne sont pas d'origine hématopoïétique, et que les colonies produites synthétisent de l'hémoglobine embryonnaire et fœtale dans des proportions significativement élevées pour des cellules provenant d'un animal adulte. Le potentiel cIonogénique des cellules de foie est relativement modeste mais l'utilisation d'un modèle de culture sur stroma permet d'augmenter l'activité cIonogénique. Par la suite nous avons montré que la greffe de cellules hépatiques à des macaques létalement irradiés permet d'observer une restauration granulocytaire, absente pour les témoins, mais ne permet pas une restauration multilignée stable de l'hématopoïèse. La greffe de cellules hépatiques à des souris immuno-déficientes permet d'observer un micro-chimérisme médullaire montrant que les cellules hépatiques sont capables de se développer et de produire des cellules CD4S+ dans un modèle d'animal de petite taille irradié. Enfin, nous avons mis au point un modèle d'étude de la radiosensibilité de cellules n'ayant pas de potentiel cIonogène afin de l'appliquer aux cellules hépatiques.


  • Résumé

    Many recent studies reported that ce Ils with an hematological potential could be identified and isolated within adult solid organs. On the basis of this new concept, we have evaluated the hemato logical potential of liver cells in order to replenish a deficient hematopoiesis. Ln the first part ofthis work, the in vitro hematological potential was evaluated and CFU-GEMM, CFU-GM and BFUe were scored after plating liver cells in a semi-solid medium. We demonstrated that this potential was restricted to the CD34+ CD45" liver cell sub-population. Immunophenotyping and transcriptomics showed that these cells are not hematopoietic in origin, and that colonies derived from liver ce Ils synthesized a high rate of embryonic and fetal hemoglobin. The hematopoietic potential of liver ce Ils is relatively low but it could be amplified using a co-culture model with mesenchymal stem cells. Ln the next part, we showed that the administration of unfractionated liver cells to total body irradiated non-human primates failed to fully reconstitute the hematopoiesis, but it led to a transient granulocytic reconstitution that was not observable in control animais. The injection of liver cells in immunodeficient NOD-SCID mice led to a medullar microchimerism. It demonstrates that liver cells are capable of engrafting into irradiated mice and pro duce CD4S+ cells. Finally, we have developed a cell culture model to evaluate the radiosensitivity of non-cIonogenic cells such as liver cells.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (169 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 144 à 162. Publications de l'auteur

Où se trouve cette thèse ?