Caractérisation, analyse et interprétation des données de gradiométrie en gravimétrie

par Gwendoline Pajot

Thèse de doctorat en Géophysique interne

Sous la direction de Michel Diament.

Soutenue en 2007

à l'Institut de Physique du Globe (Paris) .


  • Résumé

    La mesure des dérivées spatiales du champ de pesanteur, ou gradiométrie en gravimétrie, est née au début du XXe siècle avec la balance de torsion d’Eötvös, premier gradiomètre. Utilisée avec succès pour la prospection géophysique, cette technique fut cependant délaissée pour un temps au profit de la gravimétrie, plus facile et moins coûteuse. Cependant, les développements instrumentaux en gradiométrie ont continué, et les gradiomètres actuels permettent la mesure simultanée des gradients de pesanteur dans trois directions indépendantes de l’espace. La gradiométrie en gravimétrie connaît ainsi une renaissance, et l’Agence Spatiale Européenne lancera en 2008 le satellite GOCE avec à son bord le premier gradiomètre spatial, permettant la cartographie globale de la pesanteur avec une résolution spatiale sans précédent. Cette étude est consacrée au signal de gradiométrie en gravimétrie, de l’acquisition des données à leur interprétation. Plus spécifiquement, dérivant d’un même potentiel, l’accélération de la pesanteur et ses dérivées peuvent être considérées comme des mesures interdépendantes d’une même quantité. Nous avons élaboré une méthode permettant, en exploitant cette redondance, de réduire le bruit dans les données de gradiométrie et plus efficacement dans celles de gravimétrie. Nous utilisons également une propriété spécifique des gradients de pesanteur, l’existence d’invariants scalaires combinant les différents gradients, que nous relions à la géométrie des sources à l’origine des anomalies de pesanteur. Nous avons ainsi développé une méthode complémentaire à la déconvolution d’Euler des données de gravimétrie qui améliore la localisation de ces sources

  • Titre traduit

    Characterizationn analysis and interpretation of gravity gradiometry data


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (178 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 163-171. 127 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T GLOB 2007 11

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 07 GLOB 0011
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.