La reconnaissance de l'économie solidaire

par Abdelfettah Chamsi

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Michel Burnier.

Soutenue le 18-12-2007

à Evry-Val d'Essonne , dans le cadre de SITEVRY .

Le président du jury était Frederik Mispelblom Beyer.

Le jury était composé de Aline Archaimbault, Aïssa Kadri, Francis Morin.

Les rapporteurs étaient Jacques Prades, Jean-Michel Servet.


  • Résumé

    L'économie solidaire s'inscrit dans les débats sur la valeur et la centralité du travail dans les sociétés modernes. Elle expérimente des pistes alternatives qui permettent de concilier des ressources monétaires et non monétaires et qui visent à palier la crise du modèle industriel. Cette étude montre en quoi les principes de l'économie solidaire en font une économie viable. L'histoire de l'économie solidaire est intimement liée aux origines de l'économie sociale et si les familles qui la composent (associations, coopératives, mutuelles) résistent depuis fort longtemps aux assauts et aux attaques de l'économie libérale c'est parce qu'elles puisent leur capacité à durer dans le temps dans le principe général de l'autogestion démocratique par les individus. Les réseaux associatifs solidaires devenus denses et cohérents mais bien qu'encore très fragmentés ont acquis progressivement au fil de ces dix dernières années une dimension professionnelle incontestable. A travers des exemples précis, des enquêtes et des témoignages, j'explique comment l'économie solidaire a initié la mise en place de projets d'insertion tant au niveau local qu'au niveau international.


  • Résumé

    The social economy joins in the french debates on the value and the centrality of the work in the modern societies. It experiments alternative tracks which allow to reconcile monetary and not monetary resources and which aim at landing at the crisis of the industrial societie model. This study shows in what the principles of the social economy make a viable economy. The history of the social economy is confidentially connected to the previous history of the families which compose it (associations, cooperatives, mutual insurance companies). And if they resist for a very long time to the assaults and to the attacks of the free market economy it is because they draw their capacity in the general principle of the democratic self-management by the individuals. The social associative networks become dense and coherent but they are still very split up even they acquired gradually in the course of these last ten years an indisputable professional dimension. Through precise examples, inquiries and testimonies, I explain how the social economy introduced the implementation of projects of insertion both to the local level and to the international level.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.