Rôle de l'interaction océan-atmosphère dans la variabilité intrasaisonnière de la convection tropicale

par Hugo Bellenger

Thèse de doctorat en Météorologie tropicale

Sous la direction de Jean-Philippe Duvel.

Soutenue en 2007

à Palaiseau, Ecole polytechnique .

  • Titre traduit

    The role of ocean-atmosphere interaction in the tropical convective intraseasonal variability


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans les tropiques, la convection atmosphérique est fortement modulée à l’échelle intrasaisonnière (périodes de 20 à 90 jours). L’océan jouerait un rôle important dans l’activité atmosphérique à cette échelle. Les variations de Températures de Surface de l’Océan (TSO) perturberaient en effet les flux de surface et déstabiliseraient l’atmosphère pour déclencher un événement convectif organisé à grande échelle. La réponse dynamique associée permettrait alors l’entretien de la convection à l’échelle intrasaisonnière par augmentation des flux de chaleur à la surface. Ces perturbations de TSO sont principalement liées aux perturbations de la température de la couche de mélange et dépendent donc, comme l’énergie disponible pour l’entretien de la convection, de la profondeur de cette dernière. Les résultats d’observations, présentés ici, étayent cette conception thermodynamique de l’origine de la variabilité intrasaisonnière qui permet d’expliquer son lien climatologique avec le cycle saisonnier des moussons. L’impact des perturbations intrasaisonnières de la TSO sur l’organisation des événements convectifs est ensuite étudié au moyen de simulations effectuées avec le modèle de climat LMDZ. Une part importante de la variabilité intrasaisonnière de la TSO est de plus liée à la formation de Couches de Réchauffement Diurne comme le montre le diagnostic effectué à partir d’un algorithme simple forcé par les données ERA-40. La validation de cette démarche au moyen des mesures du réseau global de bouées SVP autorise l’inclusion de cet algorithme dans LMDZ. On vérifie enfin la capacité du modèle à reproduire des CRD réalistes avant de discuter leur effet sur la variabilité intrasaisonnière simulée.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (206 p.)
  • Annexes : Bibliographie 214 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École polytechnique. Bibliothèque Centrale.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 07 EPXX 0009
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.