La réception du Canon d'Avicenne : médecine arabe et milieu universitaire en Italie avant la Peste noire

par Joël Chandelier

Thèse de doctorat en Histoire des sciences au Moyen-Âge

Sous la direction de Danielle Jacquart et de Élisabeth Crouzet-Pavan.


  • Résumé

    Cette étude tente de comprendre comment le Canon, encyclopédie rédigée par Avicenne au début du XIe siècle et traduite en latin à la fin du XIIe, est devenu pour plusieurs siècles le manuel de base de l'enseignement de la médecine en Italie. Après des débuts hésitants, le livre d'Ibn Sīnā a peu à peu imprimé sa marque sur les programmes des facultés naissantes, imposant ses choix intellectuels et son orientation philosophique. De fait, la patiente intégration de l'oeuvre, réalisée dans un milieu scientifique italien caractérisé par une véritable compétition entre les maîtres et les universités, commence avec la figure de Taddeo Alderotti (m. 1295), premier commmentateur du Canon, et culmine avec le travail de Gentile da Foligno (m. 1348), qui expose presque l'intégralité de l'ouvrage. L'analyse des textes conservés et des structures d'enseignement de la médecine permet de mettre en lumière le rôle fondamental de la pédagogie dans ce processus, mais aussi l'importance de la diffusion des commentaires sous forme manuscrite ou imprimée, expliquant la longévité de cet ouvrage qui, plus qu'ailleurs en Europe, supplante les autres autorités grecques ou arabes. Enfin, l'étude de plusieurs thèmes majeurs démontre comment le Canon a pu durablement influencer la conception médiévale de la médecine. D'un point de vue épistémologique, il a eu pour effet de valoriser l'autonomie de la science et le recours à l'expérience. D'un point de vue plus pratique, ses partis pris et ses innovations ont favorisé la naissance d'idées et de débats nouveaux dans la discipline, annonçant souvent les évolutions de la fin du Moyen Age et du début de l'époque moderne

  • Titre traduit

    ˜The œreception of the Canon of Avicenna : arabic medicine and medieval universities in Italy before the black Death


  • Résumé

    This study attempts to understand how the Canon, an encyclopedia written by Avicenna in the early eleventh century and translated into latin in the late twelfth century, became for several centuries the conrnerstone manual of medical teaching in Italy. After a slow start, the book by Ibn Sīnā gradually made its mark on the academic programs of the fledging universities, asserting its intellectual preferences and its philosophical views. Indeed, the slow but steady integration of the book into the curriculum , happening in an italian scientific community characterized by the competition between masters and universities, starts with Taddeo Alderotti (d. 1295), first commentator of the Canon, to reach its peak with the work of Gentile da Foligno (d. 1348), who examined almost the entire work. The analysis of remaining texts as well as of medical teaching institutions sheds light on the crucial role of pedagogy in this process, but also on the importance of the circulation of commentaries under manuscript or printed form, thus explaining the longevity of this work, which, more so than in other parts of Europe, superseded greek and arabic authorities. Finally, the study of several major themes shows how the Canon was able to influence for the long run the medieval conception of medicine. From an epistemological point of view, the perspectives and innovations it contained helped spring the birth of ideas and new debates in the discipline, often forecasting shifts of the late Middles Ages and the early modern era

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (493 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 455-488

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 320 (1-2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11002
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mc 4 Ms 320 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.