Clausewitz et la réflexion sur la guerre en France, 1807-2007

par Benoît Durieux

Thèse de doctorat en Histoire des doctrines stratégiques

Sous la direction de Hervé Coutau-Bégarie et de Jean-Pierre Bois.


  • Résumé

    En France, la réception de Clausewitz, c'est à dire la façon dont il a été lu, compris, interprété, critiqué ou ignoré, a connu quatre grandes phases. L'étude chronologique et thématique des écrits qui l'ont cité, étudié ou simplement négligé montre que chacune de ces phases correspond à une façon différente de penser la guerre en France. Depuis sa captivité en 1807 jusqu'au conflit franco-prussien de 1870, la découverte de ses théories s'est inscrite dans le cadre d'une conception de la guerre limitée. Entre 1871 et 1930, Clausewitz s'impose comme référence du débat militaire en tant que représentant de l'école allemande de l'art militaire, en tant que commentateur de Napoléon et en tant que théoricien des forces morales. Les hécatombes de la Grande Guerre lui sont partiellement imputées ce qui conduit en fin de période à sa marginalisation. L'avènement de la guerre révolutionnaire et de l'arme nucléaire conduit à découvrir un autre Clausewitz entre 1930 et 1990, celui du lien entre guerre et politique, qui séduit les stratégistes civils, les théoriciens du marxisme et les philosophes plus que les militaires. Depuis 1990, notamment sous l'influence américaine, Clausewitz réapparaît dans le débat stratégique et philosophique français sous un troisième visage, celui du théoricien de l'incertitude et la liberté humaine. Le général prussien s'affirme finalement comme un ferment permanent du débat sur la guerre; inversement, l'étude de la réception de Clausewitz permet d'écrire une histoire de ce début

  • Titre traduit

    ˜The œrole of a work : Clausewitz and the reflections on war in France from 1807 to 2007


  • Résumé

    In France, the perception of Clausewitz, i. E. The way he was read, understood, interpreted, criticised or ignoredj, went through four distinct phases. The chronological and thematic study of the books in which he is quoted, studied or simply neglected shows that each of these phases corresponds to a specific evolution of the way to think war in France. Since his captivity in France in 1807 and until the Franco-Prussian conflict in 1870, his theories were seen as applying only to limited conflicts. Between 1871 and 1930, Clausewitz became a reference in military debates as the representative of the german theorists of the art of war, the commentator of Napoleon and the theoritician of moral forces. At the end of this period, he was held partly responsible for the massacres that had occured during Word War I and this led to this marginalisation. Between 1930 and 1990, the appearance of revolutionary wars and nuclear weapons led to the discovery of another Clausewitz who described the links between war and politics, an idea which appealed to civilian strategists, theorists of marxism and philosophers more than to the military. Since 1990 and due to the influence of the americans, Clausewitz has reappeared in the strategic and philosophical debate with a third face, that of the theoritician of uncertainty and human freedom. The prussian general finally appears as someone who has kept the debate on war permanently going. The study of how Clausewitz was understood throughout the years makes it possible to write a history of this debate

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (742 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 669-727. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 314 (1-2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11009
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mc 4 Ms 314 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.