La coopération en R&D comme stratégie d'innovation : contributions théoriques et empiriques

par Matthieu Manant

Thèse de doctorat en Economie

Sous la direction de Marc Bourreau.

Soutenue en 2007

à Paris, Télécom ParisTech .


  • Résumé

    La coopération en R&D s'impose depuis vingt ans comme une stratégie d'innovation à part entière. On s’intéresse dans cette thèse aux éléments dont la firme tient compte dans sa stratégie de coopération. Dans une première partie on propose deux modèles inspirés du modèle de d’Aspremont et Jacquemin où on suppose que les firmes ont des compétences en R&D hétérogènes. On montre que dans un duopole le profit de firmes qui coopèrent augmente avec la dispersion technologique et que le taux limite de spillovers au-delà duquel le bien-être est plus important dans le cas coopératif que dans le cas non coopératif diminue avec la dispersion technologique. On étudie ensuite la sélection d’un partenaire dans un triopole pour des coûts de R&D importants. La seconde partie examine le lien entre probabilité de coopérer en R&D et octroi de subventions et utilisation de DPI à partir de données de l’enquête CIS3. On montre que les subventions ont un impact significatif et positif et que l'effet d'une subvention dépend de son origine. Pour les DPÏ, seules les marques déposées ont un impact significatif et positif. Les résultats sur les différents types de coopération en R&D selon le type et l’origine du partenaire sont plus nuancés. La troisième partie s'intéresse à la coopération en R&D partielle. On fait valoir que la modularité d’un bien autorise des stratégies d'innovation spécifiques. On appuie ce propos par les cas de jeux vidéo et de logiciels libres. Un modèle est ensuite proposé dans un oligopole où coopérer réduit le coût de développement mais réduit la différenciation des biens des partenaires. On montre que le degré de coopération croît ou décroît avec la taille de la coalition.

  • Titre traduit

    R&D cooperation as an innovation strategy : Theoretical and empirical contributions


  • Résumé

    R&D cooperation has emerged over the last twenty years as a full-fledged innovation strategy. In this thesis we consider elements a firm takes into account in its cooperation strategy. In the first part of the thesis we present two models based on the model by d’Aspremont and Jacquemin where we suppose that firms have heterogeneous R&D competences. First we show that in a duopoly the profit of cooperating firms increases with technological dispersion (i. E. , for different R&D competences) and that the spillover limit-rate beyond which the welfare is higher in the cooperative case than in the non cooperative case decreases with technological dispersion. Then we study partner selection in a triopoly for significant R&D costs. In the second part using CIS3 survey data we examine the relationship between the probability to cooperate in R&D and subsidies and the use of IPR. We show that subsidies have a significative and positive impact and that the effect of a subsidy depends on its origin. For IPR, only the trademarks have a significative and positive impact. Results on the different kinds of R&D cooperation distinguishing the kind and the origin of the partner are mixed. The third section focuses on partial R&D cooperation. First it is argued that the modularity of a good permits specific innovation strategies. We support this by the cases of video games and open source softwares. Then we present a model in an oligopoly where cooperation reduces the cost of development, but reduces differentiation for cooperating firms. We show that for a given size of coalition the degree of cooperation between cooperating firms increases or decreases with the size of the coalition.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XIV-298 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Nbr. réf. bibliogr. Résumé en français et en anglais

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Télécom Paris. Centre de ressources documentaires numériques (CRDN).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 10.221 MANA
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.