Synthèse et caractérisation de nouveaux polymères du fer(II) à transition de spin

par Caroline Genre

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Vincent Robert et de Sergueï Borchtch.

Soutenue en 2007

à École normale supérieure (Lyon) .


  • Résumé

    Ce travail présente l'élaboration de polymères de coordination du fer(II) à transition de spin, l'étude de leurs propriétés magnétiques et structurales et la recherche des facteurs conditionnant l'observation de transitions de spin fortement coopératives à l'état solide. La stratégie d'autoassemblage mise en oeuvre a permis l'obtention de plusieurs familles de polymères avec des espaceurs bipyridiniques et dicyanamide. L'analyse approfondie des données structurales concernant ces polymères par diffraction des rayons-X sur monocristal permet d'étudier les interactions inter-sites et leur influence sur les propriétés magnétiques de ces systèmes. On observe ainsi que la coopérativité de la transition de spin est davantage renforcée par les interactions intermoléculaires non-covalentes (liaisons hydrogène, pi-stacking) qui se développent entre les chaînes polymériques que par les interactions élastiques transmises d'un site métallique à l'autre par les ligands pontants plus ou moins rigides.

  • Titre traduit

    Synthesis and characterisation of new iron(II) spin crossover polymers


  • Résumé

    This dissertation deals with the synthesis of new iron(II) coordination polymers, the study of their magnetic and structural properties and the investigation of the factors that can give rise to highly cooperative spin transitions in solid state systems. Several families of spin crossover polymers with bridging ligands such as dicyanamide or bipyridine were obtained by an autoassembly method. The intersite interactions, as well as their influence on the magnetic properties of those systems, were studied through in-depth analysis of their single crystal X-ray diffraction structure. It is observed that the non-covalent interactions that connect the polymeric chains, such as hydrogen bonds and pi-stacking, play a bigger part in enhancing the cooperativity of the spin transition in those systems than the bridging ligands which covalently connect the metal sites together and spread elastic interactions between them.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (xiii-152 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 137-144

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot Sciences (Lyon).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.