Caractérisation, estimation et valorisation de gisements d'argiles kaoliniques du bassin des Charentes

par Mohammad Koneshloo

Thèse de doctorat en Characterization, estimation and valorization of the kaolin deposits of the Charentes Bassin

Sous la direction de Michel Duchene.

Soutenue en 2007

à Paris, ENMP .

  • Titre traduit

    Characterization, estimation and valorization of the kaolin deposits of the Charentes Bassin


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Des argiles kaoliniques sont exploitées depuis une centaine d’années, dans la partie occidentale du bassin des Charentes. Leurs dépôts sont liés aux formations sédimentaires d’un réseau paléo-deltaïque. La genèse des gisements de kaolin du Bassin des Charentes obéit à des règles géologiques simples mais leur géométrie détaillée présente une grande complexité, renforcée par le fait qu'on doit distinguer des argiles de qualités très différentes. Les gisements récemment mis en exploitation, sont relativement plus riches en alumine que ceux déjà épuisés. Ces nouveaux gisements, plus profonds que les anciens ont subi des phénomènes post-sédimentaires plus intenses. Dans cette étude on compare des données chimiques des différents gisements de Bassin des Charentes. La formation des argiles hyperalumineuses est particulièrement étudiée. On essaie d’améliorer la connaissance des gisements en utilisant les analyses statistiques. Les données disponibles sont les résultats d’analyse chimique des échantillons carottés des argiles kaoliniques. Des méthodes géostatistiques sont proposées pour l'étude de ces gisements et sont appliquées à certains d’entre eux. Les problèmes de l’utilisation des outils de la géostatistique pour ce genre de dépôt sont abordés et on essaie de présenter des démarches adaptées. Ces outils nous permettent de mettre en évidence l’importance d’une connaissance de la variabilité spatiale des éléments chimiques dans ce gisement pour mieux gérer les opérations d’exploration, d’extraction et de classification des dépôts de kaolin. Des simulations géostatistiques permettent de visualiser la variabilité spatiale des différentes catégories d'argile. Elles ont été mises en œuvre dans le cadre de la méthode des plurigaussiennes seuillées. Deux cas ont été traités : simulation de faciès argileux fondés principalement sur des critères visuels, et simulation de classes d'argile définies à partir de leur teneur en Al2O3.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (331 p.)
  • Annexes : Bibliographie 220 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.