Simulation numérique du comportement mécanique des films minces métalliques par la théorie continue et la dynamique discrète des dislocations

par Filip Siska

Thèse de doctorat en Sciences et génie des matériaux

Sous la direction de Samuel Forest.

Soutenue en 2007

à Paris, ENMP .

  • Titre traduit

    Continuum vs. Discrete dislocation dynamics modelling of mechanical behaviour of thin metallic films


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le sujet de la thèse contenue l’étude de propriétés mécaniques des couches minces à base de cuivre. Ces propriétés sont étudiées à aide de la méthode élément finis dans le cadre de la plasticité cristalline classique et dans le cadre de dynamique discrète des dislocations. Les simulations élasto-plastiques montrent que la présence des grains avec une orientation (001) et aléatoire augmentent les contraintes dans les grains adjacents d'orientation (111). La comparaison avec les résultats expérimentaux montre que le modele n’est pas capable de prévoir des contraintes aussi élevées que l’écrouissage quel sont mesurés dans les expériences. L’évolution de l’écrouissage, de la microdéformation plastique, de la rugosité locale et globale de la surface sont étudiées par les simulations de chargement cyclique d’agrégats polycristallins de cuivre. L’écrouissage et la rugosité saturent pendant le chargement. Il existe des régions où la déformation résiduelle cumulée et la rugosité locale évoluent pendant le chargement cyclique. Ces régions favorisent par l’amorçage de l’endommagement. L’autre approche dans les simulations des agrégats polycristallins est représentée par la théorie de la dynamique discrète des dislocations. Les simulations montrent que la plus grande influence est due à la longueur initiale des sources. Par contre, l’épaisseur des films a peu d’influence sur la comportement du film. Les dislocations sont le plus actives dans les grains avec une orientation (001) et l’activité minimale est observée dans les grains avec une orientation (111).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (191 p.)
  • Annexes : Bibliographie 111 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Centre des matériaux. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : EMC SIS
  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.