De la gestion intégrée comme doctrine à l’intégration comme défi de gestion

par Agnès Grand Girard

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Michel Nakhla.

Soutenue en 2007

à Paris, ENMP .

  • Titre traduit

    From integrated water management to integration as a challenge


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les domaines de l’eau et des déchets sont des systèmes complexes qui ont connu de nombreuses mutations ces dernières années. Pour beaucoup, la gestion intégrée apparaît comme une solution miracle. Dans cette thèse, nous la considérons plutôt comme le symptôme d’une crise du système territorial existant, matérialisant sa difficulté à sortir d’une gestion « fluxiale » afin de gérer des enjeux plus complexes et davantage transverses. Cette crise se traduit par l’invention de nouveaux modèles d’action collective destinés à rendre possible une certaine « intégration ». Nous définissons l’action collective intégratrice comme une succession de cycles d’exploration / prescription, portant conjointement sur les savoirs et les relations. De leur côté, les modèles d’intégration sont constitués par la combinaison d’un ensemble d’outils et d’une structuration des relations entre acteurs. Nous défendons alors la thèse suivante : - Chaque modèle d’intégration participe ou est plus pertinent vis-à-vis d’une orientation de l’action collective (savoir/relation) et d’une finalité (exploration/prescription). Cependant, aucun modèle n’est parfait. - Le modèle d’intégration que nous avons développé (la Gestion Intégrée Départementalisée), bien qu’imparfait, participe à l’action collective intégratrice et possède une certaine pertinence pour ce faire. Nous illustrons ce cheminement théorique par l’analyse de la place de l’acteur Départemental dans le système territorial de la gestion de l’eau. Nous développons particulièrement l’exemple du Conseil Général du Bas-Rhin, ainsi que l’étude d’un nouvel outil : l’Observatoire de l’eau, à l’élaboration duquel nous avons contribué.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 287 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 147 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.