Dissociation des hydrates de méthane sédimentaires. Couplage transfert de chaleur/transfert de masse

par Nicolas Tonnet

Thèse de doctorat en Génie des procédés

Sous la direction de Jean-Michel Herri.

Soutenue en 2007

à Saint-Etienne, EMSE .


  • Résumé

    La production de méthane à partir des champs hydratifères des fonds océaniques est un procédé promis à se développer. Cependant, les premiers essais d’extraction de méthane se sont révélés infructueux et difficiles à mener. Le phénomène de dissociation des hydrates de méthane au sein d’une matrice poreuse reste mal connu et maîtrisé : la fusion des hydrates de méthane engendre des écoulements de fluide et des transferts thermiques au sein du milieu poreux. Les propriétés de ce milieu poreux évoluent donc avec la disparition de la phase hydrate et la présence éventuelle d’une phase glace au cours de la dissociation. Les transferts de masse et de chaleur doivent être couplés, afin de tenir compte premièrement de la variation de la perméabilité et deuxièmement de l ‘évolution de la conductivité thermique du système. Dans cette étude, ces transferts couplés ont été étudiés numériquement (via l’écriture d’un modèle) et expérimentalement (via la construction d’un dispositif expérimental).

  • Titre traduit

    Dissociation of methane hydrate sediments : coupling heat transfer/mass transfer


  • Résumé

    The production of methane hydrate bearing sediments is a process which is considered to reach an industrial scale in the next decades. However, the first tests to recovery methane gas have appeared to be not completely fruitful and difficult to carry out. In fact, the dissociation of methane hydrate in a porous medium is still bad known and controlled: the melting of methane hydrate involve fluids flows and heat transfer through a porous medium that properties evolve in function of the disappearance of the hydrate phase. Mass and heat transfers can be coupled in a complex way, firstly because of the permeability changes and secondly due to material conduction changes. In our work, mass and heat transfers have been studied both numerically (with a numerical model of dissociation of methane hydrate bearing sediments) and experimentally (with an experimental set-up).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 volume (xxviii-195 pages)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie pages 189-195

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 536 TON

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 07 EMSE 024
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.