Récits des origines, variations identitaires et conflits pour la légitimité politique à Milpa Alta, Mexico DF (XVIIe-XXIe siècle) : ethnographier l'Etat et historiciser l'ethnicité

par Paula López Caballero

Thèse de doctorat en Ethnologie et anthropologie sociale

Sous la direction de Jonathan Friedman.

Soutenue en 2007

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette thèse repose sur un travail historique et ethnographique réalisé à Milpa Alta, (Mexico). Ici le territoire, majoritairement rural, est possédé collectivement depuis le 17e siècle et compte encore de nombreux locuteurs Nahuatl. L'enjeu est de proposer une anthropologie de l'Etat mexicain à partir des pratiques locales et des subjectivités. Ce regard décentré sur l'Etat est combiné avec un regard qui situe les interactions observées dans une histoire longue et sur des échelles d'observation régionales, nationales et transnationales. Territoire, identité et pratiques politiques constituent les trois observatoires à partir desquels cette approche est mise en oeuvre. Ils permettent de mettre en lumière des "arrangements politiques", à travers lesquels l'hégémonie de l'Etat se reproduit. Le contrôle du territoire, l'appropriation du récit national, la définition de la citoyenneté ou la légitimation du gouvernement local, montrent que la consolidation de l'hégémonie de l'Etat n'a pas été contradictoire avec les souverainetés locales, telles que Milpa Alta. Ici, leur particularité a coexisté, voire s'est nourri, des successifs projets de nation promus par l'Etat mexicain.


  • Résumé

    This thesis is based on historical and ethnographic research in Mipa Alta, Mexico. This is a predominantly rural territory within Mexico City which has been collectively owned since the 17th century and still contains many Nahuatl native speakers. My objective is to offer an anthropology of the Mexican State beginning through the analysis of local practices and subjectivities. This de-centred view of the state will be combined with an approach that situates the observed interactions within a long history as well as within regional, national, and trans-national scales of observation. Territory, identity, and political practice constitute the three axes along which this approach is realized. Together, these they help to elucidate the political arrangements through which State hegemony is reproduced. Territorial control, the appropriation of the national narrative, and the definition of citizenship or the legitimization of the local government, show that the consolidation of State hegemony not been at odds with the emergence of local sovereignties. From the point of view of the Milpaltense, their particularity coexisted, and was fostered by, the successive national projects promulgated by the Mexican State.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (397 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 371-397

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut des hautes études de l'Amérique latine. Bibliothèque Pierre-Monbeig.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH 293
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10696
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.