« Le champ (basho) dans les arts traditionnels japonais » : autour de l'union corps-esprit et de la relation entre artiste et public chez Zeami

par Aya Sekoguchi

Thèse de doctorat en Esthétique

Sous la direction de Augustin Berque.

Soutenue en 2007

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Comment le champ où les individus s'insèrent est-il concrétisé dans les arts traditionnels japonais ? A partir de l'analyse de Zeami, ce travail réexamine la question à la lumière des travaux de NISHIDA Kitarô et autres auteurs, en abordant aussi des concepts tels que le kata, le ki, le ma dans les pratiques effectives comme les arts martiaux, Ia cérémonie de thé, etc. . . Le métier et l'esprit chez Zeami correspondent à la double structure du soi : le soi individuel, local, subjectal en tant que localité physique (topos), et le soi social, global, prédicatif qui se situe dans un lieu (chôra). La voie de l'art (geidô) constitue un processus où le second manifeste son importance par rapport au premier, c'est-à-dire que le soi est nié (autonégation) et absorbé dans le lieu (le non-esprit). C'est ce qui permet d'instaurer une interaction entre soi et autrui L'estime pour le champ se cristallise dans une esthétique du dépouillement qui caractérise la culture japonaise : comme le ma mis en oeuvre par la pratique respiratoire qui noue un rapport intime avec le ki. L'accès effectif à un champ plus vaste et plus profond à travers le dynamisme entre l'individuel et le social montre comment embrayer le néant promu par la pensée japonaise à l'être mis en valeur dans la pensée européenne : ce qui permettra de dépasser concrètement et véritablement l'impasse du paradigme occidental moderne sujet-objet.

  • Titre traduit

    "The field (basho) in the japanese traditional arts" : around the unification of body-mind and the relation between artist and public in Zeami


  • Résumé

    How is the field in which individuals fit embodied in the Japanese traditional arts ? From the analysis of Zeami, this study re-examines the issue in the light of the works of NISHIDA Kitarô and others also addressing concepts such as kata, ki, ma in effective practices such as martial arts, tea ceremony, etc. . . The art and the spirit in Zeami correspond to the dual structure of the self : the individual, local, subjectal self as a physical place (topos), and the social, global, predicate self situated in a place (chôra). The way of Art (geidô) is a process where the second indicates its importance relative to the first, that is to say that the self is denied (self-negation) and absorbed into the place (non-mind). This allows to establish an interaction between self and the other. The regard for the field crystallizes in an aesthetic of bareness that characterizes Japanese culture, as implemented by breathing practices which create an intimate relationship with the ki. Effective access to a wider and deeper field through the dynamics between the individual and the social shows how te connect the nothingness promoted by the Japanese thought with the being praised in European thought : what wil overcome concretely and effectively the impasse in the modem Western paradigm of subject and object.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par l'Harmattan à Paris

L' empreinte de Zeami dans l'art japonais : la fleur et le néant


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (407 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.374-397. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre de recherches sur le Japon. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : OPH248
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2011-156

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : L' empreinte de Zeami dans l'art japonais : la fleur et le néant
  • Dans la collection : ˜L' œunivers esthétique
  • Détails : 1 vol. (264 p.)
  • Notes : Contient des citations accompagnées de la trad. française.
  • ISBN : 978-2-343-08450-3
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. p. [255]-264. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.