In carne veritas ? : le biologisme comme phénomène éditorial en France, 1970-2000

par Sébastien Lemerle

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Dominique Memmi.

Soutenue en 2007

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Depuis plusieurs décennies, se développent en France de nombreuses théories sociales inspirées par les sciences biologiques. À l'étude du champ éditorial, où cette situation est particulièrement visible, il apparaît toutefois que ce phénomène résulte davantage de l'action d'intermédiaires culturels désireux de diffuser de nouvelles conceptions du savoir et de modifier les hiérarchies intellectuelles, que d'une véritable révolution dans le domaine des sciences sociales. L'essor du biologisme s'appuie sur le prestige accumulé par les sciences biologiques depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, ainsi que sur l'émergence d'un nouveau type d'intellectuel, le « savant ». Il repose également sur l'apport du biologisme à la critique des « philosophies du soupçon », ainsi qu'à l'affirmation du « retour du sujet» dans les années 1980. Il se manifeste par la promotion d'une ingénierie sociale biopsychologique peu soucieuse des facteurs environnementaux (sociaux,géographiques, etc. ).

  • Titre traduit

    In carne veritas ? : biologism as a cultural phenomenon in France, 1970-2000


  • Résumé

    Numerous social theories inspired by biological sciences have been developing in France for decades. If one takes a look at the publishing field, where this development is particularly obvious, it occurs that such a phenomenon is more the result of the action of cultural go-betweens desirous of diffusing new conceptions of knowledge and modifying intellectual hierarchies, than a true revolution among the social sciences. The growth of biologism relies on the prestige accumulated by biology since World War II, as well as on the emergence of a new kind of intellectual, the « scientist ». It also rests on the contribution of biologism to the criticisms levelled at 1960's critical theories, as well as to the discussions concerning the « return of the subject » in the 1980's. It is taking shape with the promotion of a biopsychological social engineering that does not pay much attention to environmental factors (social, geographical, etc. ).

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Presses universitaires de France à Paris

Le singe, le gène et le neurone : du retour du biologisme en France


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (648 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.498-647. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2007-80

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Presses universitaires de France à Paris

Informations

  • Sous le titre : Le singe, le gène et le neurone : du retour du biologisme en France
  • Dans la collection : Science, histoire et société
  • Détails : 1 vol. (VI-245 p.)
  • ISBN : 978-2-13-062159-1
  • Annexes : Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.