En quête d'identité : mondialisation, figures de la féminité et conflits sociaux à la frontière Mexique-Etats-Unis

par Luis Ernesto Lopez

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Yvon Le Bot.

Soutenue en 2007

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Grâce à l'expansion du capitalisme global, la région frontalière entre le Mexique et les Etats-Unis est devenue l'une des principales zones industrielles dans le monde. Cette recherche se centre sur le fonctionnement du régime de production à la frontière, sur les expériences des ouvrières et sur les formes de protestation transnationale déclenchées par les conséquences négatives des usines transnationales. Elle explore les dynamiques socioculturelles à la frontière à partir de la formation d'identités féminines comme des formes de lutte contre l'exploitation et contre la domination masculine. La région frontalière représente un miroir qui reflète l'avenir de l'ensemble du Mexique. Renforcée dans son rôle de laboratoire de la mondialisation néolibérale, de l'intégration commerciale et de la fragmentation institutionnelle, la frontière est devenue un symbole des effets pervers de la mondialisation. Cependant, elle n'est pas que l'image d'un monde dégradé. L'espace frontalier est plus complexe et ses contradictions abritent des interstices qui peuvent être mis au profit d'une recomposition sociale capable d'orienter les tendances de la mondialisation non pas au seul profit des capitaux, mais vers la production de nouvelles subjectivités.

  • Titre traduit

    In search for identity : globalization, images of feminity and social conflicts on the U.S.-Mexico border


  • Résumé

    In regard to the effects of the present expansion of global capitalism, the U. S. - Mexico border has become one of the most important industrial zones in the world. By focusing on the experiences of women workers and on the forms of transnational social protest these women are involved with, this research analyses the socio-cultural consequences of the maquiladora industry. Exploring these dynamics through the concept of social experience -i. E. Individual reflexivity- I designate the capabilities of women workers to gain autonomy both from the dominating logics of global capitalism and of local patriarchy. The border is a social mirror reflecting the future of Mexico and a laboratory for the U. S. -Mexico relationships. It could be used as an example of transborder collaboration and of mutual understanding between both countries. Also it could be a wasteland of degradated environment, social violence, drugs, and mutual incomprehension. Finally, it could be a symbol of the negative effects of trade integration, institutional weakness, injustice and social deprivation. It was my intend to demonstrate how this could be also the place of a new social participation against the violence of globalization.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (423, 42 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.393-423. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2007-77

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.