Les réceptions du pragmatisme en France (1890-2007) : histoires et enjeux

by Romain Pudal

Doctoral thesis in Sociologie

Sous la direction de Jean-Louis Fabiani.

Soutenue en 2007

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette thèse est consacrée aux réceptions du pragmatisme en France depuis les années 1890 jusqu'en 2007. Ce courant philosophique américain a fait l'objet de multiples appropriations et usages de la part des universitaires français, et plus généralement des intellectuels, aussi bien en philosophie que dans les sciences sociales, et nous avons tenté d'en écrire la socio-histoire sur l'ensemble de la période. Ce travail permet de mettre en lumière sur des cas très précis différents mécanismes propres à la circulation internationale des idées : décalages entre champs de production et de réception, malentendus et incompréhensions, nationalismes intellectuels et logiques disciplinaires, surdétermination des prises de position intellectuelles par des enjeux politiques ou sociaux, tout un ensemble d'éléments qui autorisent, selon nous, à pouvoir parler d'inconscient culturel national et de voir comment il opère à différentes époques et selon quelles modalités. Cette thèse s'inscrit donc au carrefour de plusieurs approches disciplinaires : sociologie des sciences, sociologie des intellectuels et socio-histoire des sciences humaines et sociales.

  • Titre traduit

    The receptions of pragmatism in France (1890-2007)


  • Résumé

    This thesis tackles the subject of the reception of pragmatism in France, from 1890 to 2007. This american philosophy has been used and appropriated in many ways by french academics, in philosophy just as well as in social sciences. We thought it possible to conceive this reception from a socio-historical and not theoretical point of view. The frame of our interpretation has been inspired by the sociology of intellectuals and we tried to highlight precisely different phenomena relating to international circulation of ideas : first, as Bourdieu says, «texts circulate without their context», so that it is the context of reception that determines the readings and uses of the texts ; secondly, the political dimension of the intellectual field in France since the « Affaire Dreyfus » at last overdetermines the reception of foreign theories ; thirdly, intellectual nationalisms and logic of disciplines must be taken into account. Finally, the idea of a cultural and national subconscious seems to be useful to understand this story. Our work is at the junction of different disciplines : sociology of sciences, sociology of intellectuals and history and sociolgy of social sciences.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (403, 168 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.368-398. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Library : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB tested
  • Library : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Unvailable for PEB
  • Cote : TPE 2007-62

This version is also available in microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.