I "Francesi" nelle Napoli dell'ottocento

par Marco Rovinello

Thèse de doctorat en HistoireStoria dell'Europa moderna e contemporanea

Sous la direction de Jean Boutier et de Biagio Salvemini.

Soutenue en 2007

à Paris, EHESS en cotutelle avec l'Universita degli studi di Bari .


  • Résumé

    La thèse analyse la colonie française de Naples (environ 4000 personnes) pendant le XIXe siècle et utilise sources consulaires et judiciaires soit françaises soit napolitaines. Plus que décrire la communauté (stratégies matrimoniales et professionnelles, socialité, etc. ), la thèse demande s'il y a un sens à classifier des personnes comme « Français» dans cette période, ou si d'autres identités plus traditionnelles (rang socio-économique, religieuse, régionale) ne sont pas perçues par les immigrés comme prévalentes par rapport à celle nationale. Ça prouve que aucune identité est considéré par eux ni exclusives ni même contraignantes et montre comment ceux-ci soient capables d'en utiliser chacune d'une manière « situationnelle », en faisant de la « communauté française de Naples » une chose continuellement re-définie comme le résultat d'un processus dialectique auquel participent eux même, les autorités publiques et les locaux.

  • Titre traduit

    "French" in the nineteenth-century Naples


  • Résumé

    My dissertation focuses on the French community in the Nineteenth-century Naples (about 4. 000 people). It is based on both French and Neapolitan consular and juridical sources. It does not only describe the colony (marriage and professional strategies, networks, etc. ), but also asks whether it makes a sense to classify people as "French" in this period when other and more traditional identities (social rank, religious, regional) could be perceived by immigrants as predominant compared with the national one. The research points out that no identity is considered by French immigrants in Nineteenth-century Naples as exclusive and embedding. They actually can use any kind of membership in a "situational" way, making the "French community in Naples" something redefined time by time as the result of a dialectic process in which takes part the French immigrants themselves, public authorities and local people.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (508 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.475-508. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2007-44
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.