Les deux génomiques : mobiliser, organiser, produire : du séquençage à la mesure de l'expression des gènes

par Vincent Ramillon

Thèse de doctorat en Histoire (option : histoire des sciences )

Sous la direction de Dominique Pestre.

Soutenue en 2007

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    L'histoire de la génomique est marquée par l'apparition d’un nouveau rapport au travail scientifique, faisant de celui-ci l’objet de quantifications en tant qu’instrument d’une production qui donnèrent lieu à un ensemble de rationalisations de l'organisation du travail pour la cartographie et le séquençage, s’appuyant sur l'automatisation des procédures couplée à des recompositions du travail. Les mobilisations de ces techniques firent de la productivité des centres de génomique l’une des principales normes de ce champ d’activités. La génomique fonctionnelle se développa dans un second temps, à partir de technologies comme les puces à ADN. Présentée dans une opposition avec les méthodes antérieures de la génomique, elle se développa pourtant à partir des mêmes compétences d’autornatisation de la manipulation des banques moléculaires et de gestion des données. Son apparition peut ainsi se lire comme une extension de l'automatisation du séquençage aux mesures d’expression des gènes.

  • Titre traduit

    The Two Genomics : Mobilising, Organising, Producing : from sequencing to the measurement of gene expression


  • Résumé

    The history of genomic research can be characterized by the appearance of a new relationship to scientific work, becoming the object of quantifications as the instrument of a production. This led to various rationalisation of work organization for genetic mapping and sequencing based on the automatisation of procedures coupled to recompositions of work division. The mobilisations of those techniques led to the rise of productivity of genomic centers as a dominant norm in this field. Functional genomics appeared in a second time, based on the use of technologies like DNA arrays. Presented in opposition to the former methods of genomics, it evolved from the same skills in automating the manipulation of molecular libraries and of data management. Its appearance can thus be seen as an extension of automation, from sequencing to the measurement of gene expression

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (240, 488 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.443-482. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2007-20

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.