La Cour d'Avignon dans les Relations Internationales de l'Europe Occidentale du XIVème siècle (1309-1378)

par Ekaterina Zabavina

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Natalia Bassovskaia et de Jacques Chiffoleau.

Soutenue en 2007

à Paris, EHESS en cotutelle avec l'Université des sciences humaines de l'État de Russie .


  • Résumé

    La thèse est consacrée à l'analyse du rôle que la Papauté d'Avignon a joué dans la politique internationale de l'Europe au moment de la formation et du renforcement des États nationaux centralisés. L'originalité de l'objet de recherche tient à son ambivalence, puisque la politique étrangère des Pontifes à cette époque visait moins à apaiser les conflits entre les monarques chrétiens qu'à s'assurer une nouvelle position conforme à leurs ambitions, dans une situation historique changeante et peu stable. L'objectif de cette étude est d'évaluer l'efficacité des démarches pontificales au XIVème siècle en tant que moyen de réalisation des ambitions de la Papauté médiévale (qui consistaient à sauvegarder son pouvoir universel (supra-national), préserver son ancien statut, etc. ) dans la situation de changement fondamental des réalités politiques et sociales observées au cours de cette période.

  • Titre traduit

    The Avignon Court in the International Relations of the Western Europe in the XIVth Century (1309-1378)


  • Résumé

    This study is focused on the analysis of the role of that the Popes of Avignon had played in the foreign affairs of the countries of Western Europe during the rise and development of « modern states ». The particular interest of this subject of research comes from its ambiguous nature, for the key aim of the papal international policy during this period was not so much to pacify the belligerent countries and restore peace in the Christendom, as to secure a new position that would be in keeping with their ambitions, in the rapidly changing and evolving Christian society. The purpose of this research is to evaluate the efficiency of the political measures taken by the papacy in the XIVth century in order to realize its ambitions (wich consisted in preserving its universal power, keeping its traditional status, etc. ), despite the fundamental changes in the political and social realities observed in the course of this period.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (266, i-x f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.230-266

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2007-6
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.