La porosité des temps chez les cadres : Proposition d'un modèle d'interactions entre temps personnel et temps professionnel

par Émilie Genin

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Jacqueline Laufer.

Soutenue en 2007

à Jouy-en Josas, HEC .


  • Résumé

    Les cadres en France forment une catégorie de salariés qui a connu de profondes déstabilisations ces vingt dernières années : la féminisation, la montée des experts, l’expérience du chômage, l’effritement du contrat de confiance avec l’entreprise, sont autant d’éléments qui ont bouleversé le modèle traditionnel de la disponibilité « totale ». L’idée paraît alors avec force que les articulations entre le travail et les autres temps de la vie (temps familial, temps de loisir, etc. ) constituent un nouvel enjeu pour les cadres et pour les directions des ressources humaines. Parallèlement, le repositionnement du rôle des cadres dans l’entreprise, l’accélération du rythme des mutations technologiques et organisationnelles, contribuent à rendre de plus en plus ténue la frontière entre travail et hors travail. En conséquence, nous proposons de développer le concept de porosité des temps - qui correspond au phénomène de superposition et d’interférence entre les temporalités personnelles et les temporalités professionnelles, et réciproquement - pour donner un nouvel éclairage aux relations entre temps professionnel et temps personnel chez les cadres. Notre objectif est d’identifier différents types de porosité des temps et d’en comprendre les déterminants. Parmi ces déterminants, la dimension du genre apparaît tout à fait fondamentale, ainsi, une comparaison systématique entre la porosité des temps chez les femmes et chez les hommes est effectuée. La méthodologie utilisée est à la fois qualitative et quantitative. Après une trentaine d’entretiens semi directifs, nous avons construit et validé un questionnaire pour mesurer la porosité des temps et ses déterminants (150 questionnaires). Quatre types de porosité des temps sont identifiés. Les résultats confirment que la porosité des temps est un phénomène largement sexué. La porosité des temps des femmes cadres est principalement corrélée au niveau hiérarchique et à la rémunération. La porosité des temps chez les hommes cadres est également liée aux caractéristiques du poste occupé mais s’explique surtout par une attitude positive face au travail à domicile et à la disponibilité

  • Titre traduit

    Time porosity among managers and professionals


  • Résumé

    Managers and professionals in France are a category of workers which has experienced significant destabilizations for the last twenty years. Feminizations, the rise of professionals, unemployment, the crumbling of the “trust contract”, are all elements which have impacted the traditional model of the “total commitment” of managers to their company. Work-life balance and the organisation between work and the other times of life (family time, leisure time, etc) constitute new challenges for the firms aiming at retaining their talents. At the same time, the redesigned role of managers and in the organisation, the acceleration of the rhythm of technological and organisational changes, contribute to the decreased boundaries between work and personal life. Consequently, I have developed the concept of time porosity to enlighten the relationships between professional and personal time. Time porosity corresponds to the phenomenon of overlap and interference between personal temporalities and professional temporalities, and reciprocally. This research aims to identify various types of time porosity and to understand the determinants of these phenomena. Among these determinants, gender appears to be fundamental. Thus, the systematic comparison between time porosity among women and men is a key point of this study. It uses qualitative and quantitative methods. After thirty interviews, a reliable questionnaire was constructed to measure time porosity and its determinants (150 questionnaires). The results confirm that time porosity largely depends on gender. Time porosity of women is mainly correlated to their salary and their position in the company. Time porosity of men not only depends on the characteristics of their job but is also highly correlated to a positive attitude regarding work at home and flexibility.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (446 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 276 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole des hautes études commerciales. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 4-4310 GEN
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.