Introduction d'un modèle de leadership fondé sur les compétences au sein d'une entreprise multinationale : Le cas du Groupe Lafarge

par Maral Muratbekova-Touron

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Charles-Henri Besseyre des Horts.

Soutenue en 2007

à Jouy-en-Josas, HEC .


  • Résumé

    Cette thèse analyse l’introduction d’un modèle de leadership fondé sur les compétences au sein du groupe Lafarge. Il ressort de nos investigations que l’acquisition de deux entreprises anglo-saxonnes par Lafarge est à l’origine de l’introduction du modèle. Ce modèle apparaît comme le vecteur d’adoption par l’entreprise d’une approche géocentrique de la gestion internationale des ressources humaines. Pour expliquer l’introduction du modèle, nous nous appuyons sur la théorie de l’agence et sur la théorie néo-institutionnelle des organisations. D’une part, le modèle étudié réduit l’asymétrie d’information entre les dirigeants du siège et les managers des filiales et dès lors apparaît comme un mécanisme de contrôle culturel. D’autre part, son introduction confère à Lafarge une légitimité organisationnelle tant interne qu’externe. Par ailleurs, nous mettons en évidence un processus d ’ « anglo–saxonization » de Lafarge en tant qu’entreprise multinationale, processus qui toutefois émerge selon des modalités propres à la culture française.

  • Titre traduit

    Introduction of a competency-based leadership model in a multinational enterprise. The case of the Lafarge Group


  • Résumé

    Evidence from the Lafarge Group, which introduced a competency-based leadership model, is studied in the present dissertation. It is argued that Lafarge, as a consequence of the acquisition of two Anglo-Saxon multinational enterprises, introduced a competency-based leadership model as a means of adopting a geocentric approach to international human resources management. Agency theory and neoinstitutional theory are used to explain the rationale behind the introduction of the competency-based leadership model at Lafarge. The model makes it possible to reduce information asymmetry between the managers of headquarters and the subsidiaries and thereby appears as a means of cultural control. At the same time, the introduction of the competency-based leadership model allows Lafarge to gain both internal and external organizational legitimacy. In addition, the analysis of the results reveals the process of “Anglo-Saxonization” within Lafarge; this occurs, however, in a particularly French manner.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (382 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 207 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole des hautes études commerciales. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 4-4143 MUR
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.