Modélisation architecturale pour la gestion de l'évolution des applications distribuées

par Yahya Maweed

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Henri Basson et de Mourad Bouneffa.

Soutenue en 2007

à Littoral .


  • Résumé

    L’évolution du logiciel est une activité complexe, critique et coûteuse. Cela est dû principalement à la complexité structurelle et comportementale des différents constituants des systèmes informatiques actuels. L’avènement et la généralisation des réseaux d’interconnexion ont complètement révolutionné l’architecture des systèmes informatiques en les transformant en un ensemble d’entités actives et distribuées et interagissant selon diverses formes de protocoles. Cette thèse est une contribution à la maîtrise et au contrôle de l’évolution de ce type de système. Notre but est d’introduire des mécanismes formels et opérationnels permettant d’accomplir d’une façon aisée les différentes tâches qui incombent à l’évolution de ces systèmes. Nous proposons une approche basée sur les systèmes de réécriture de graphes pour, à la fois, formaliser et mettre en œuvre de façon incrémentale et visuelle les différentes tâches liées à l’évolution. Nous avons pour cela considérer les tâches suivantes : la compréhension des systèmes distribués par la formalisation et la mise en œuvre d’un système de recouvrement d’architectures ; la propagation de l’impact du changement en permettant notamment une traçabilité des effets des modifications entre les descriptions des architectures et des programmes ; la mise en œuvre d’une approche de développement basée sur la transformation de modèles. Le choix de ces tâches est dicté par le fait que nous voulions considérer la chaîne formant un processus de réingénierie incluant le reverse et le forwrad engineering.

  • Titre traduit

    Architectural modeling for the management of the evolution of the distributed applications


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    The evolution of the software is a complex, critical and expensive activity. That is due mainly to complexity structural and behavioural of the various artefacts of the current software systems. The advent and the generalization of the interconnected networks completely revolutionized the architecture of the software systems by transforming them into a whole of entities active and distributed and interacting according to various forms of protocols. This thesis is a contribution to the control of the evolution of this type of systems. Our goal is to intriduce formal and operational mechanisms making it possible to achieve in an easy way the various tasks which fall on the evolution of these systems. We propose an approach based on graphs rewriting systems for, at the same time, formalizing and implementing in an incremental and visual way the various tasks related to the evolution. We have for that to consider the following tasks : the architecture recovery ; impact analysis and change propagation ; the models transformation. The choice of these tasks is dictated by the fact that we want to consider the chain forming a process of reengineering including the reverse and the forwrad engineering.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (IX-149 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. [141]-149.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Littoral-Côte d'Opale (Calais, Pas-de-Calais). Bibliothèque. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université du Littoral-Côte d'Opale (Calais, Pas-de-Calais). Bibliothèque. Section Sciences.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.