Dérivés organométalliques d’aminoacides γ-phosphorés : vers la détection électrochimique des autoanticorps de la sclérose en plaques

par Amélie Colson

Thèse de doctorat en Chimie - Physique

Sous la direction de Sylvain Jugé.

Soutenue en 2007

à Dijon .

  • Titre traduit

    Organometallic derivatives of gamma-phosphorated aminoacids : towards electrochemical detection of autoantibodies of multiple sclerosis diseases


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(129 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 126-129, [100] réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TDIJON/2007/84
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.