Impact des exsudats racinaires sur l’activité, la densité et la diversité des communautés nitrate réductrice et dénitrifiante

par Sonia Henry

Thèse de doctorat en Écologie microbienne

Sous la direction de Laurent Philippot et de Jean-Claude Germon.

Soutenue en 2007

à Dijon .


  • Résumé

    La dénitrification est un processus respiratoire microbien au cours duquel les oxydes d’azote, nitrate et/ou nitrite sont réduits en gaz, NO, N2O ou N2. Ce processus est d'une importance fondamentale dans l'équilibre du cycle biogéochimique de l'azote car il est à l’origine du transfert de l'azote de la biosphère vers l'atmosphère. Cependant ce processus est également responsable d’émissions de protoxyde d’azote ayant un rôle significatif dans l’accroissement de l’effet de serre et dans l’évolution de l’ozone stratosphérique. Les nitrate réducteurs et les dénitrifiants sont des micro-organismes majoritairement hétérotrophes ayant besoin de carbone organique pour se développer. Le carbone organique dans les sols provient principalement de la plante dont l’influence sur les activités nitrate réductase et dénitrifiante a été démontrée. Dans ce contexte et afin de mieux comprendre l’impact de la plante sur les communautés nitrate réductrice et dénitrifiante, l'objectif de cette thèse a été d'étudier l'effet du carbone exsudé par les racines sur l’activité, la diversité et la densité des communautés nitrate réductrice et dénitrifiante. Ces travaux ont été réalisés au travers de mesures d’activités ainsi que par des approches moléculaires permettant d’étudier les communautés nitrate réductrice et dénitrifiante en terme de densité et de diversité. Il apparaît que le carbone organique exsudé à partir des racines des plantes a un impact important sur l’activité mais un impact mineur sur la diversité et la densité. Le carbone stimule les activités enzymatique mais n’est pas suffisant pour structurer ou augmenter la taille des communautés nitrate réductrice et dénitrifiante.

  • Titre traduit

    Impact of artificial root exudates on activity, density and diversity of nitrate reducing and denitrifying communities


  • Résumé

    Denitrification is a microbial respiratory process during which nitrate and nitrite are reduced into gaz, NO, N2O or N2. This process is very important for the balance of the nitrogen biogeochemical cycle because it allows allowing the return of the fixed nitrogen from biological fixation and fertilizers to the atmosphere. This process is also responsible of N2O emissions, which have a significant role in the increase of greenhouse gases and in evolution of stratospheric ozone. Nitrate reducers and denitrifying are mainly heterotrophic micro-organisms heterotrophic that need organic carbon for their development. Organic carbon in soil comes mainly from the plant whose influence on nitrate reductase and denitrifying activities are known for a long time. In order to better understand the impact of the plant on nitrates reducing and denitrifying communities, the objective of this thesis was to study the effect of carbon exuded by the roots on activity, diversity and density of nitrate reducing and denitrifying communities. This work was completed through measurements of activities and by molecular approaches allowing studying density and diversity of these communities. Carbon had a significant impact on activity but a minor impact on diversity and density but stimulates the enzymatic activities might be not sufficient to structure or to increase the size of nitrates reducing and denitrifying communities.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(138 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 119-138, [261] réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/2007/78
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.