Etude génétique et moléculaire de Natma, gène impliqué dans la variation naturelle de discrimination des phéromones chez les mâles Drosophila melanogaster

par Emilie Lannelongue

Thèse de doctorat en Biochimie. Biologie moléculaire et cellulaire

Sous la direction de Jean-François Ferveur.

Soutenue en 2007

à Dijon .


  • Résumé

    A partir d’une variation naturelle de comportement de parade chez les mâles Drosophila melanogaster, nous avons isolé un nouveau gène, Natma chez deux types de lignées : Tai et Cs. Les mâles de type Tai ne montrent aucune parade envers les deux types de mâles alors que les mâles de type Cs montrent une discrimination significative. Natma est exprimé au cours du développement larvaire et chez l’adulte. Les mâles produisent deux transcrits spécifiques qui varient pour leur extrémité 3’UTR. Les femelles produisent un seul transcrit spécifique qui résulte de l’épissage d’une partie d’un exon. La régulation de Natma varie en fonction du sexe, mais aussi de la lignée. La comparaison des séquences promotrices de six lignées sauvages appartenant soit au type Cs, soit au type Tai révèle une variation partagée de deux nucléotides, entre les deux types de lignées, pour les 0,95kb du promoteur situé en 5’ de Natma. La manipulation de l’ADNc incluant la région mâle spécifique de Natma (Nm) permet de confimer le rôle des tissus des pattes sur la variation de parade mâle. Quand Nm est exprimé, soit dans les disques des pattes, soit dans quelques sensilles gustatives des tarses des mâles de type Cs, leur parade est modifiée de manière analogue à la parade des mâles de type Tai. En conclusion, la présence de transcrits sexe-spécifiques, l’expression neurale quasiment restreinte au système nerveux et l’effet comportemental suivant l’expression ectopique de Nm dans les tarses, suggèrent que Natma est non seulement impliqué dans la perception gustative des phéromones mâles mais pourrait aussi exercer d’autres fonctions sous-jacentes à la perception chimiosensorielle chez la drosophile.

  • Titre traduit

    Genetic and molecular study of Natma, a gene involved in the process of pheromones natural variation of discrimination in male Drosophila melanogaster


  • Résumé

    Speciation involves the establishment of isolation between populations, but the genotypic and phenotypic steps involved in this process have yet to be demonstrated. We describe a natural intraspecific variation in sexual behavior in Drosophila, demonstrate its molecular basis andinvestigate its behavioral and neural expression. We isolated a novel gene that is associated with geographic variability in Drosophila male homosexual behavior, and which has sex-specific transcripts. This gene also has a conserved human homolog that shows expression in the male brain. The fly gene is associated with strain-specific enhancers that drive differential expression in larval leg discs and in adult male legs. One of these transcripts is absent in the legs of males from strains showing high levels of male-male courtship. Targeted expression of the cDNA corresponding to the male gene product in leg discs and leg taste neurons changes male homosexual behavior, but leaves heterosexual courtship intact. This is the first demonstration of the molecular basis of intraspecific variability in sexual behavior, and provides a route into the genetic study of sexual isolation, and thus of speciation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(125 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 115-125, [178] réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/2007/65
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.