Distribution du Bisphénol F, un monomère utilisé dans les résines époxy, chez la rate gestante et le fœtus : identification des métabolites et conséquences toxicologiques

par Nicolas Cabaton

Thèse de doctorat en Sciences des aliments. Toxicologie

Sous la direction de Marie-Christine Chagnon.

Soutenue en 2007

à Dijon .


  • Résumé

    Le BPF est un monomère utilisé pour la synthèse de certaines résines époxy des boites de conserves et des canettes. Le BPF peut migrer depuis l'emballage jusque dans l'aliment, ce qui expose le consommateur et constitue un risque potentiel. L'objectif de cette étude consistait à étudier la distribution du BPF chez la rate gestante, non gestante et chez le foetus, après l'administration orale de [3H]BPF. Cette étude a montré que le BPF était retrouvé dans les urines, mais était aussi métabolisé, chez la rate, par des enzymes de phase I (métabolites hydroxylés) et par des enzymes de phase II (métabolites sulfoconjugués, glucuro-conjugués, et méthoxylés). Des incubations avec des fractions subcellulaires hépatiques ont montré des différences de métabolisation entre le rat et l'homme, avec la production de métabolites hydroxylés majoritaires (BPF ortho et méta-hydroxylé), des dimères du BPF, mais pas de métabolites de phase II chez l'Homme. D'un point de vue toxicité, le BPF était la molécule la plus génotoxique (test des comètes sur cellules HepG2) et la plus oestrogénique avec ERa (agoniste partiel) et ERb (agoniste total) par rapport à ses métabolites libres, la DHB et le BPF-OH. De plus, le BPF était anti-androgénique sur les cellules MDA-kb2 et diminuait la production de testostérone chez le foetus de rat, après une exposition directe de la gonade, suggérant une atteinte de la fonction testiculaire.

  • Titre traduit

    Distribution of Bisphenol F, a monomer used in epoxy resins, in pregnant rats and fetuses : metabolites identification and toxicological consequences


  • Résumé

    BPF is a monomer used in the manufacture of epoxy resins as an internal coating in food and beverage cans. BPF has been shown to migrate from wrap into the food. Therefore, the consumer is exposed to this migrant, which could be a potential risk. This study was carried out to determine the metabolic balance and tissue distribution of BPF in pregnant, nonpregnant rats and fetuses, after a per os [3H]BPF administration. This study showed that BPF was recovered in rat urine, and metabolized in female rat by phase I enzymes (hydroxylated BPF) and phase II enzymes (sulfate, glucuronide and methoxy- BPF). Incubations with liver subcellular fractions showed differences between rat and human in vitro. Hydroxylated metabolites (ortho and meta-hydroxylated BPB), and dimmers of BPF were produced, but no phase II metabolites were detected in human subcellular fractions. BPF was the most genotoxic molecule in the comet assay carried out on HepG2 cells, and was the most estrogenic compound (ERa partial agonist and ERb full agonist) among its free metabolites BPF-OH and DHB. Moreover, BPF showed antiandrogenic activity on MDA-kb2 cells and decreased testosterone production in fetal testis, after a direct exposure, suggesting alterations in testicular function.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (319 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 281-312, [379] réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/2007/59
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.