Stress oxydatif et hypertension artérielle : approches expérimentales et cliniques

par Pierre Sicard

Thèse de doctorat en Médecine. Nutrition, physiopathologie et pharmacologie

Sous la direction de Luc Rochette et de Catherine Vergely-Vandriesse.

Soutenue en 2007

à Dijon .

  • Titre traduit

    Oxidative stress and hypertension : experimental and clinical approaches


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Parmi les nombreux processus qui apparaissent jouer un rôle majeur dans l’installation et le développement des atteintes cardiovasculaires, le stress oxydatif (SO) radicalaire et l’inflammation occupent une place particulière. Une des questions qui reste posée est leur participation primaire ou secondaire dans l’initiation d’une pathologie telle que l’hypertension artérielle (HTA). L’originalité de notre travail a été d’appréhender l’HTA et la protection cardiovasculaire par deux approches complémentaires: l’une expérimentale et l’autre clinique. Le premier volet expérimental a eu pour objectif, chez le rat SHR, d’apprécier la présence de marqueurs circulants et tissulaires du SO et d’évaluer la protection cardiovasculaire potentielle en renforçant les défenses endogènes antioxydantes par de fortes doses de vitamine C. Le deuxième volet de notre travail expérimental a consisté en une approche pharmacologique en utilisant un inhibiteur de la HMG-CoA reductase : la rosuvastatine. Nos objectifs étaient alors de 1) préciser si les statines modifiaient les caractéristiques du SO, et de l’inflammation 2) d’apprécier les incidences cardiovasculaires d’un tel traitement. La troisieme partie de notre travail s’est intéressée à un volet clinique en partant des données de l’obseRvatoire des Infarctus du myocarde de Côte d’Or (RICO). Notre travail a eu pour objectif d’évaluer les effets des statines sur la mortalité cardiovasculaire chez des patients hypertendus hospitalisés pour un IDM. Ces données soutiennent l'hypothèse que le traitement par statine a un impact sur des processus physiopathologiques chez les patients à très haut risque cardiovasculaire. Ces résultats peuvent avoir des implications dans l'optimisation de traitement chez les patients hypertendus en prévention secondaire.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (75 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 65-71

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Médecine-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2099U/2007/11BIS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.