Le château de Noyers-sur-Serein : contribution à l'étude des châteaux en Bourgogne du nord à la fin du Moyen Age

par Fabrice Cayot

Thèse de doctorat en Histoire et archéologie médiévale

Sous la direction de Alain Saint-Denis.

Soutenue en 2007

à Dijon .


  • Résumé

    Contrairement à leurs homologues alsaciens, franciliens ou auvergnats, les châteaux en pierre de Bourgogne du nord demeurent des édifices méconnus. A plus d'un titre, ils sont pourtant dignes d'intérêt, que ce soit du point de vue historique, géographique, architectural ou archéologique. Constatant le manque d'études de fond, nous proposons d'aborder un site majeur, abondamment documenté, pour en faire une référence. Différentes opportunités, dont la réalisation de fouilles archéologiques, nous ont conduit à choisir celui de Noyers-sur-Serein pour mener à bien cette démarche. La documentation écrite est ici exceptionnelle. Elle s'appuie sur des sources narratives d'une grande qualité, quelques inventaires et documents divers, mais surtout 61 registres comptables datant des XIVe et XVe siècles. La documentation archéologique est moins fournie puisque le site a été entièrement détruit à la fin du XVIe siècle, mais elle s'appuie néanmoins sur la fouille de deux tours et d'un tronçon de courtine. Cette étude a été conçue de manière à donner au lecteur la connaissance la plus nuancée possible du château à différentes échelles. Ainsi, elle l'aborde sous un angle fort large pour le saisir dans son contexte et son environnement, puis redonne forme à ses murs. Elle s'attache ensuite à saisir les agents de son évolution en analysant les chantiers de restauration. Enfin, elle s'emploie à redonner vie à cette forteresse habitée. Cette étude permet donc de reconstituer le site dans sa physionomie et dans son quotidien. Elle aborde aussi certains aspects moins connus comme son insertion dans un territoire et dans un terroir, son rôle domanial mais aussi son mode de construction et d'entretien. Enfin, du point de vue sociologique, le château de Noyers présente suffisamment de points communs avec d'autres sites bourguignons pour considérer ce dernier comme représentatif.

  • Titre traduit

    The castle of Noyers-sur-Serein


  • Résumé

    Contrary to their Alsatian, franciliens or auvergnats counterparts, the stone castles of northern Burgundy remain ignored. Nevertheless, they deserve interest, whether it is from a historical, geographical, architectural or archaeological point of view. Due to the lack of comprehensive studies on Burgundian castles, this study will use of an already well documented site to create a reference site. Various opportunities, which the realization of archaeological excavations drove us to choose that of Noyers-sur-Serein to bring to a successful conclusion this initiative. It is based on many documents including narrative sources, inventories and 61 countable registers dating from 14th and 15th centuries. Archaeological documentation is lacking because the site was completely destroyed at the end of the 16th century, but it is based nevertheless on the excavation of two towers and a section of curtain. This study approaches the castle in several scales. In a wide scale, in its territory as in a fine scale, in its details. It also approaches underestimated aspects as the buildingyard.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (ca 860 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 509-521. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T376
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.