La nécropole d'Ensisheim/Reguisheimerfeld (Haut-Rhin) : illustration des pratiques funéraires au Bronze final en Alsace

par Yannick Prouin

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Claude Mordant.

Soutenue en 2007

à Dijon .


  • Résumé

    : En 2000, la fouille préventive du site d’Ensisheim/Reguisheimerfeld (Haut-Rhin), réalisée par la société ANTEA SARL, a vu la mise au jour de 87 structures funéraires appartenant à une nécropole à incinération datée du début du Bronze final (1350-1050 av. J. -C. Env. ). A la suite de l’étude du mobilier, 3 phases chronologiques successives ainsi qu’un possible faciès culturel centré sur le coude du Rhin à Bâle ont été distingués. L’étude archéo-anthropologique des restes brûlés a démontré, entre autre, l’existence d’un grand nombre de sépultures multiples et d’immatures sociaux, phénomènes rarement observés dans la région. L’analyse des architectures interne et externe des structures a permis de proposer l’existence de systèmes de couverture composés d’un élément périssable surmonté d’un petit tumulus. Par ailleurs, le nombre de vases déposés dans les sépultures augmente au cours du temps. L’analyse spatiale de la nécropole a permis d’observer l’existence d’une aire réservée circulaire et de proposer un développement topographique selon des axes perpendiculaires. Une zone réservée aux immatures sociaux et une autre aux adultes ont également été reconnues. Grâce à l’identification de structures appartenant à différentes étapes de la chaîne opératoire de la crémation et à l’organisation spatiale structurée de la nécropole, nous avons pu considérer cette dernière comme un véritable complexe funéraire. Une approche paléosociologique prudente repose sur la définition de 4 groupes de dotation en mobilier. L’approche archéo-thanatologique développée ici a donc permis d’actualiser les connaissances sur la typo-chronologie et les pratiques funéraires au Bronze final en Alsace.

  • Titre traduit

    The necropolis of Einsisheim/Reguisheimerfeld (Haut-Rhin) : illustration of Late Bronze Age funerary practices in Alsace


  • Résumé

    In 2000, the preventive excavation of the Ensisheim/Reguisheimerfeld site (Haut-Rhin), carried out by the ANTEA SARL company, brought to light 87 funerary structures belonging to a cremation necropolis dating from the beginning of the Late Bronze Age (around 1350-1050 BC). Following study of the material, 3 successive chronological phases and a possible cultural “faciès” centred on the bend in the Rhine at Basel, Switzerland, were distinguished. The archaeo-anthropological study of the burnt bones revealed, among other things, the existence of a large number of multiple graves and of socially immature members of the society, phenomena rarely observed in the region. The analysis of the internal and external architecture of these structures suggested the existence of closure systems consisting of a perishable element surmounted by a small tumulus. In addition, the number of vases deposited in the graves increased over time. The spatial analysis of the necropolis revealed the existence of a reserved circular area, suggesting a topographic development structured by perpendicular axes. A zone reserved for the socially immature members of the society and another for adults were also identified. Thanks to the identification of structures belonging to various stages of the cremation operating chain and to the structured organisation of the necropolis, we can consider this necropolis as a real funerary complex. A careful paleo-sociological study is conducted on the definition of the 4 deposited material groups. The archaeo-thanatologic approach developed here thus updates knowledge about typo-chronology and funerary practices in Late Bronze Age Alsace.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (334, 441 p.-8 dépl.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 301-323

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T346
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Maison Interuniversitaire des sciences de l'homme Alsace.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Th, Pro Y, 1-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MFiche 223/3633
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.