Organisation et conditions de la formation des doctorants dans le cadre de l'université française

par Thanaa Ghanem

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Georges Solaux.

Soutenue en 2007

à Dijon .


  • Résumé

    Ce travail de recherche, en se référant au cadre théorique de Pierre Bourdieu, montre que l’enseignement supérieur peut être considéré comme un champ scientifique défini comme un microcosme, relativement autonome du macrocosme économique et social, mais néanmoins fortement pénétré par les valeurs et l’évolution de ce dernier vers le libéralisme. Cette évolution est clairement perceptible dans les réformes structurelles (contractualisation, décentralisation, autonomie accrue…), induites notamment par la construction de l’espace européen de l’enseignement supérieur et de la recherche. L’enseignement supérieur est structuré en sous champs disciplinaires hiérarchisés avec au centre les disciplines dominantes (sciences dures) et à la périphérie les disciplines dominées (SHS). Cette hiérarchisation est tangible dans la formation doctorale, centre de cette recherche : La mise en œuvre d’une enquête sur la formation doctorale à l’Université de Bourgogne sous forme de deux questionnaires destinés aux doctorants et aux directeurs de thèse des écoles doctorales de cette université, a permis de mettre en évidence que les habitus et la socialisation professionnelle des doctorants sont très différents selon les champs disciplinaires autant au niveau des conditions matérielles et sociales de travail des doctorants, de l’importance des rôles joués par les acteurs, que des outils de la formation- socialisation professionnelle des doctorants.

  • Titre traduit

    Organization and conditions of doctoral studies in the French university


  • Résumé

    This research, refering to the theoretical framework of Pierre Bourdieu, shows that higher education can be considered as a “champ scientifique”, defined as a microcosm, relatively autonomous from the liberalism. This evolution is clearly perceveid in the structural reforms (contractualization, decentralization, economic and social macrocosm, nevertheless strongly affected by its values and its evolution toward increased autonomy. . . ) inferred notably by the construction of the European Higher Education and Research Area. Higher education is structured in a hierarchy with dominating disciplines (mathematics, physique, chemistry. . . ) at the center and, dominated disciplines (Social sciences and humanities) at the periphery, this hierarchy can be observed directly in the doctoral programmes, which is the focus of this research:An investigation about the doctoral programmes at the University of Bourgogne, based on two surveys conducted among doctoral students and thesis supervisors in doctoral programms of this University, highlighted that habitus and professionnal socialization of doctoral students are very different according to the diciplinary fields, concerning the social and material conditions of work, the roles played by the actors, as well as the tools of the professional socialization- training of the doctoral students.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (355 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 316-331

Où se trouve cette thèse ?