Le chapitre cathédral d'Autun du XIe siècle à la fin du XIVe siècle : avec répertoire prosopographique des évêques, dignitaires et chanoines autunois

par Jacques Madignier

Thèse de doctorat en Histoire médiévale

Sous la direction de Vincent Tabbagh.

Soutenue en 2007

à Dijon .


  • Résumé

    Le chapitre cathédral d’Autun apparut dès les IXe-Xe siècles comme l’une des institutions religieuses les plus vivantes de Bourgogne. Du XIe au XIIIe siècle, il connut une sorte d’apogée marquée par la stabilité de son recrutement aristocratique et la puissance de son patrimoine savamment géré. Il était un foyer de prière d’autant plus réputé qu’il reposait sur les reliques de Lazare : vers le sanctuaire du saint transformé en cathédrale convergeaient de nombreux pèlerins et s’accumulaient des foyers de sépultures. Les chanoines organisaient les liturgies et les offices de commémoration dont ils tiraient de larges profits. Toutefois au cours du XIVe siècle, cette belle ordonnance commença à s’effriter, victime de l’intervention des papes dans l’attribution des bénéfices et des ducs de Bourgogne qui dans le cadre d’une principauté modernisée tentèrent de reprendre les privilèges accordés antérieurement.

  • Titre traduit

    The chapter of Autun Cathedral from the 11th to the end of 14th century


  • Résumé

    The chapter of the Autun Cathedral appeared as soon as the 9th or 10th century as ore of the liveliest religions institutions in Burgundy. The 11th-13th century period represented a climatic moment in history of the chapter, there was indeed stability in its recruitment from the aristocracy and the wealth of its patrimony was cleverly administered. It was a center of prayers with an all the more growing reputation as it relied on Saint Lazarus’ relics. The Saint’s Sanctuary, now transformed into a Cathedral, would attract numerous pilgrims and would gradually be turned into a burial place. The canons would organize the liturgies and lead commemoration services that proved extremely financially rewarding. Throughout the 14th century, this well-balanced organization was shaken off as a consequence to the popes’ intervention as they now decided who would get the profits. It was also because of the Dukes of Burgundy who, as part of modernized conception of power, tried to take back some of the privileges that had been previously granted.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (435, 178 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 22-33. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T334
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.