La cause des femmes dans l’État : une comparaison France-Québec (1965-2007)

par Anne Revillard

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jacques Commaille.

Soutenue en 2007

à Cachan, Ecole normale supérieure .


  • Résumé

    Cette thèse s’intéresse aux conditions de possibilité et aux modalités de défense de la cause des femmes dans l’appareil d’Etat, à partir d’une étude comparative des instances gouvernementales ayant pour mission officielle de promouvoir le statut des femmes en France et au Québec depuis les années 1960. Prenant appui sur les archives de ces instances ainsi que sur des entretiens avec leurs responsables et leur personnel, cette recherche relève d’une sociologie historique et comparative de l’Etat, intégrant les apports de la sociologie du droit, du genre et des mouvements sociaux. Au-delà de l’analyse de la genèse et de la consolidation des institutions étudiées, cette thèse s’intéresse à la manière dont la cause des femmes est définie en leur sein. De ce point de vue, l’analyse comparative permet d’identifier deux référentiels distincts de la politique à l’égard des femmes en France et au Québec, l’un centré sur l’égalité professionnelle et l’autre sur l’autonomie économique. Ces différences, en tant qu’elles engagent des rapports distincts aux questions familiales, peuvent être reliées à une économie différente des relations entre féminisme et familialisme dans chaque contexte socio-historique. La démarche comparative permet ainsi de montrer comment le rapport de force et les relations variables entre défenseurs de la cause des femmes et défenseurs de la cause de la famille, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’Etat (instances gouvernementales, mouvements sociaux, producteurs d’expertise), influencent la définition de la cause des femmes dans l’Etat. Cette influence est d’abord établie à partir d’une analyse des orientations d’ensemble de la politique à l’égard des femmes, puis à partir d’une étude plus ciblée portant sur les interventions des instances étudiées dans les débats juridiques ayant trait aux conséquences financières du divorce (pensions alimentaires, prestation compensatoire, définition des régimes matrimoniaux).

  • Titre traduit

    Women's advocacy within the state : a France-Quebec comparison (1965-2007)


  • Résumé

    This research analyzes the preconditions and forms of women’s advocacy within the state, based on a comparative study of the activities of governmental bodies in charge of furthering women’s status in France and Quebec since the 1960s. The theoretical framework integrates a comparative and historical sociology of the state with inputs from sociolegal studies, social movements theory and the sociology of gender. The research draws on archives, as well as interviews with the heads and administrations of these governmental bodies. Beyond an analysis of the genesis and institutionalization of women’s advocacy within the state, the main focus is on the way « women’s cause » is defined in this particular institutional setting. In this respect, based on the comparative analysis of women’s policy in France and Quebec, two different definitions of women’s cause (or « referentials ») can be identified, the former focusing on equal employment, and the latter on financial autonomy. These differences, in so far as they relate to distinct attitudes towards family issues, can be linked to differences in the relationships between feminism and familialism in each sociohistorical context. Indeed, comparative analysis shows that the context-specific balance of powers and the various relationships that may unfold between women’s rights advocates and family values advocates, within and without the state (state agencies, social movements, experts), influence the way women’s cause is conceived within the state. First inferred from an analysis of the general directions of women’s policy, this influence is then demonstrated based on a more specific study of the strategies developed by women’s policy agencies in the legal debates regarding the financial consequences of divorce (alimony, compensatory allowance, definition of the matrimonial regimes).

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par Presses universitaires de Grenoble à Fontaine

La cause des femmes dans l'État : une comparaison France - Québec


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (625 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. [541]-559

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE REV (Salle de réf.)
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : CTLes / THE REV
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par Presses universitaires de Grenoble à Fontaine

Informations

  • Sous le titre : La cause des femmes dans l'État : une comparaison France - Québec
  • Dans la collection : Libres cours
  • Détails : 1 vol. (265 p.)
  • ISBN : 978-2-7061-2549-2
  • Annexes : Bibliogr. p. 241-[259]. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.