Recherche de molécules antibactériennes et caractérisation de leurs modes d’action

par Paul-Georges Rossi

Thèse de doctorat en Biochimie et biologie moléculaire

Sous la direction de Liliane Berti-Dupuis.

Soutenue en 2007

à Corte .


  • Résumé

    L’extension des résistances bactériennes aux antibiotiques est un problème majeur de la médecine contemporaine. Paradoxalement, peu de nouveaux antibiotiques ont été mis sur le marché ces dernières décennies, nous ramenant quasiment à l’ère pré-antibiotique. La découverte de nouvelles molécules antibactériennes est donc primordiale. Nous avons recherché dans les plantes, et plus particulièrement dans leurs huiles essentielles, des molécules susceptibles d’inhiber la croissance de bactéries pathogènes. Pour cela, nous avons testé 28 huiles essentielles, par diffusion par disque et mesure de la concentration minimale inhibitrice, afin de caractériser leurs activités antibactériennes. Les huiles actives ont été ensuite fractionnées chimiquement afin d’isoler les molécules responsables de ces activités. Les caractéristiques structurales nécessaires à leurs activités ont été définies par comparaison avec les activités de molécules analogues commerciales. Enfin, sur deux huiles, Inula graveolens et Santolina corsica, qui se sont révélées particulièrement efficaces contre Staphylococcus aureus, les modes d’action ont donc été étudiés, par mesure de la décroissance de population bactériennes traitées, par recherche d’effets bactériolytiques et par observations en microscopie électronique à transmission des effets de ces huiles sur l’ultrastructure bactérienne. Ces deux huiles essentielles bactéricides n’entraînent pas de bactériolyse et semblent agir sur la paroi bactérienne.

  • Titre traduit

    Search for antibacterial molecules and action mode understanding


  • Résumé

    The rise of antibiotic-resistant infection is a major concern of modern medecine. However, few new antibiotics have been launched these last decades, leading us to a pre-antibiotic era. The discovery of new antibacterial molecules is necessary. We have looked for molecules able to inhibit pathogen bacteria growth extracted from plant essential oils. In this way, 28 essential oils were tested for their antibacterial activity by disc diffusion assay and determination of the minimal inhibition concentration. Then essential oils were chemically fractionated in order to isolate the molecules involved in antibacterial activity. Important structural features accounting for activity were identified by using commercially available structural analogues. Finallly, the action mode of two interesting essential oils, Inula graveolens and Santolina corsica, was explored by time-kill assays, search of bacteriolytic effects and transmission electron microscopy. These two bactericidal essential oils didn’t showed bacteriolysis effect and seemed to act on the cell wall.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (114 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 204 ref. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Corse (Corte, Haute-Corse). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH ROS 75367
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.