Tourisme et aménagement du territoire en Corse : La recherche de l'optimum : (un pari pour une Corse nouvelle)

par Jean-Louis Moretti

Thèse de doctorat en Aménagement du territoire

Sous la direction de Jean-Pierre Lozato-Giotart et de Paul Dubouchet.

Soutenue en 2007

à Corte .


  • Résumé

    La Corse entretient avec les processus de développement en général et avec le tourisme et l’aménagement en particulier, des relations complexes et souvent déconcertantes. Cette thèse est une réflexion sur l’évolution de ces relations à travers cinquante années où ont foisonné tentatives et projets. Elle tente d’apporter un éclairage sur le contraste existant entre l’importance de la production politico administrative et le quasi immobilisme des faits. Le Corse se trouve aux portes d’un continent riche, peuplé de 400 millions d’individus vivant dans des espaces surpeuplés. L’île, elle, est encore préservée et pratiquement déserte avec une densité moyenne de 30 habitants au kilomètre carré alors qu’elle oscille entre 100 et 200 ailleurs en Europe. Une terre préservée mais tellement convoitée que son développement économique par le tourisme devient un défi : faut-il choisir entre les spéculateurs de l’immobilier et les intégristes de la protection ? Où se trouve la voie de la sagesse ? Le tourisme corse doit gérer des problèmes structurels importants s’il veut s’inventer un avenir en Méditerranée. Et, si l’on essaie de créer un lien constructif entre les attentes de la demande, les aspirations des acteurs locaux et la nécessité de positionner la destination, il semble incontournable que la Corse doive s’appuyer sur la haute qualité de son environnement. Le future touristique de l’île est intimement lié à sa capacité à préserver et à valoriser ses ressources patrimoniales. Dans cette vision de l’avenir il importe de tout mettre en œuvre pour maîtriser ce que le tourisme contient génétiquement en lui de dérives potentielles qui seraient autant d’impasses stratégiques. Il va de soi que la gestion raisonnée de l’espace constitue le pivot de toute ambition touristique pour la Corse. Après plusieurs décennies de non choix et de quasi anarchie, il convient de se doter des outils les plus performants à partir de l’arsenal aujourd’hui disponible et de les améliorer ou de les adapter aux besoins locaux. C’est à cette quête qu’ont été consacrés ces travaux.

  • Titre traduit

    Tourism and territory adjustment in Corsica : searching for the optimum


  • Résumé

    Corsica faces its development process generally speaking and more particulary tourism and its adjustments on a basis of a complex and disconcerting relationship. This thesis is a work of reflection upon the advancement of this relationship in the past fifty years during which time planning stages and endeavours have abounded it is an attempt at making clear the existing contrast between the importance of the political and administrative product in its significant size and the almost completely immovable tying up of facts. Four hundred million people in rich, overpopulated spaces live in a continent which stands at the doorway of Corsica when the island in itself still remains protected and pratically deserted in an average density of thirty inhabitants per square kilometre in opposition to the one hundred and two hundred ones elsewhere in Europe. A preserved land but so highly coveted that its economical development through tourism has become the challenge of being compelled to making a choice between real estate business speculators or preservation fundamentalists. How can the track to wisdom be opened up ? Corsican tourism must take into account the management of important structural problems when considering its possibility of invention for a future in the Mediterranean countries. And if one tries to create constructive links between the coming up with expectation from requirement, the desires of local participants and having no choice but the demand for a direction to be taken, it seems there can be no other way for Corsica but to rest against the high quality of its environment. The island future tourism is intimately bound to its capacity of preserving and enhancing the value of its patrimonial resources. Considering this vision of the future it is important to make use of eveything in order to master what tourism genetically contains of potential excess or abuse which would give way to strategic impasses. It is obvious that the reasoned management of spaces constitutes the mainspring of any tourist ambition of Corsica. After numerous decades of « no choice » and « almost anarchy » it is advisable to give oneself the most performing tools which can be found in what is available in today’s arsenal and better or adapt them to the local needs. The carrying out of this work was devoted to this quest.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (370 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 214 ref. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Corse (Corte, Haute-Corse). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH MOR 72376

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2723
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.