Croissance et inactivations thermique et photochimique de Legionella pneumophila : détermination de constantes cinétiques et procédés de traitement

par Mônica Hallack Ferreira

Thèse de doctorat en Génie des procédés industriels et développement durable

Sous la direction de André Pauss et de Maximilian Schaegger.

Soutenue en 2007

à Compiègne .


  • Résumé

    Les épidémies dues à Legionella pneumophila (Lp) sont en constante évolution. L'écologie de Lp est complexe : elle implique souvent l'intervention de protozoaires et de biofilms. Les objectifs de ce travail étaient 1) d'obtenir les données cinétiques de Lp sérogroupe 1 entre 37°C et 60°C en culture pure ; 2) d'évaluer un nouveau procédé d'élimination de Lp par rayonnements UV. Nous avons mesuré un taux de croissance μmax de 1,1 h-l à 37°C et les constantes de décès. La croissance de Lp était optimale entre 37 et 45°C. La mortalité cellulaire surpassait la croissance dès 50°C. L'inactivation thermique était ~9 fois plus importante à 60°C qu'à 55°C. L'inactivation UV a divisé par 10 la concentration en légionelles cultivables sur boîte pour ~ 1 seconde d'irradiation, en flux continu. Ces résultats illustrent le besoin d'un contrôle rigoureux de la température ainsi que la combinaison de différents traitements pour assurer la désinfection des systèmes d’eau.

  • Titre traduit

    Growth, thermical and photochemical inactivation of Legionella pneumophila : determination of kinetic data and treatment processes


  • Résumé

    The epidemics of pneumopathies due to Legionella pneumophila (Lp) are in constant evolution. The ecology of Lp is complex since protozoa and biofilms are usually involved. The aims of this work were to obtain kinetic data of Lp serogroup 1 between 37°C and 60°C in pure culture and to evaluate a new process of Lp elimination by UV radiations. We measured a growth rate μmax of 1. 1 h-l at 37°C as well as the decay constants. Lp growth was optimal between 37°C and 45°C. Cellular mortality exceeded growth at 50°C and increased with temperature. Thermal inactivation was about 9 times greater at 60°C than that at 55°C. UV inactivation decreased by 10 the concentration of cultivable Legionella on Petri dishes dishes after ~ 1 second of irradiation in continuous flow. These results illustrate the need of a rigorous control of temperature as well as the importance of combining different treatments to ensure the disinfection of water systems.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (164 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 185 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2007 HAL 1697
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.