Le rapport subjectif au travail en Guadeloupe : analyse des incidences de l'héritage de l'esclavage sur les conduites actuelles des salariés dans l'hôtellerie

par Valérie Ganem

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Christophe Dejours.

Soutenue en 2007

à CNAM .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    The subjective relationship to work in Guadeloupe


  • Résumé

    Cette thèse part de l'observation de conduites de résistance au travail salarié qui étaient souvent considérées comme "naturelles" chez les travailleurs guadeloupéens. Le corpus théorique de la psychodynamique du travail (PDT), dont l'un des principes essentiels est que toute conduite a un sens , nous a permis d'entreprendre une démarche compréhensive de ces conduites dans le secteur de l'hôtellerie en particulier. Notre investigation ne s'est pas limitée au monde du travail. Contrairement aux stratégies défensives analysées à ce jour par la DPT, ces conduites, qui se sont révélées défensives, étaient transversales au genre par exemple et semblaient s'intègrer à une résistance à la domination dans toutes ses dimensions. Nous avons par conséquent recherché une explication au niveau de la famille. Nous avons pu mettre en évidence entre les adultes et les enfants un processus spécifique, non décrit à ce jour, qui pourrait jouer un rôle majeur dans la reproduction des rapports de domination. Nous désignons ce porocessus par le nom "d'aasination par la couleur de peau" parce qu'il présente un certain nombre d'analogies avec le processus décrit par Jean Laplanche (2003) sous le npm "d'assignation du genre"

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 383 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque Centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Th A 574
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.