Facteurs environnementaux de variations de l'abondance des tiques Ixodes ricinus dans des zones d'étude modèles en Auvergne

par Chloé Boyard

Thèse de doctorat en Épidémiologie

Sous la direction de Jacques Barnouin.

Soutenue en 2005

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    De 2003 à 2006, dans la région des Combrailles et dans l'Ouest Cantal, les nymphes Ixodes ricinus ont été collectées "au drapeau" sur le périmètre intérieur de prairies permanentes pâturées par les bovins. Une approche probabiliste basée sur la loi binomiale négative a montré que l'abondance des nymphes I. Ricinus était liée à la présence d'une haie d'arbres ou d'arbustes, à la présence de bois, et au nombre de nymphes dans le bois le plus proche des pâtures, étayant l'hypothèse qu'une migration des tiques des bois vers les pâtures est cruciale pour le maintien d'une population de tiques I. Ricinus sur les pâtures. Grâce aux piégeages réalisés en 2005 le mulot sylvestre a été identifié comme l'espèce de micromammifères jouant le rôle de "pont épidémiologique" entre bois et pâtures. Les conditions du risque de morsure par I. Ricinus en Auvergne ont été ainsi précisées, en tant qu'étape initiale d'évaluation du risque de transmission d'agents pathogènes via cette tique

  • Titre traduit

    Environmental factors influencing the variation of Ixodes ricinus tick abundance in two model zones in Auvergne (central France)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (229 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.181-196

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.