Photodégradation de pesticides organophosphorés en solution aqueuse et sur argiles : étude mécanistique

par Matthieu Ménager

Thèse de doctorat en Chimie - Physique

Sous la direction de Mohamed Sarakha.

Soutenue en 2007

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    Le pesticide organophosphoré azinphos-méthyle (AZM) voit son efficacité de photodégradation augmenter avec l'énergie d'excitation, vraisemblablement dû à des différences de réactivité entre états excités. Sa dégradation sous excitation directe conduit à la formation de benzotrione qui se dégrade en l'acide anthranilique. Un autre organophosphoré, le cyanophos, se dégrade sous excitation directe en faisant intervenir les états excités triplet et singulet pour former : le 4-cyanophénol, le cyanophos-oxon et un dérivé de l'acide benzoïque. Le dépot de l'AZM dans l'argile conduit à une meilleur absorption de la lumière solaire. Sa photodégradation sur argiles et oxyde de fer est efficace, avec une vitesse dépendant essentiellement de la nature et de l'épaisseur du solide du taux d'humidité et de fer(III). L'AZM se dégrade par des processus issus d'une excitation directe et d'autres photoinduits par le support. La formation de radicaux hydroxyles a également été mise en évidence

  • Titre traduit

    Photodegradation of organophosphorus pesticides in aqueous solution and clays: mecanistic study


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (255 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 237-255

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.