L'étrangeté du quotidien dans l'oeuvre de Marie NDiaye

par Nathalie Fontane Wacker

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Sylviane Coyault.

Soutenue en 2007

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    L'univers de Marie NDiaye semble, tant il est représentatif de préoccupations contemporaines - l'altérité, la famille, le vieillissement. . . Néanmoins cet univers est déstabilisant, car cette reconnaissance est aussi un questionnement. La fiction et l'art romanesque créent une distance qui, paradoxalement, permet une observation quasi ethnologique. Au-delà du merveilleux qui s'immisce aisément dans une réalité médiocre et banale, l'étrangeté est au sein même du réel des objets, comportement ou lieux, tout à la fois identifiables et méconnaissables. Mais l'étrangeté peut aussi provenir de l'individu lui-même, d'un écart avec les autres que les vains efforts d'intégration rendent plus crucial encore. Perceptions erronées et certitudes tronquées confinent le personnage dans l'isolement. La singularité, fondée sur une différence, cherche à s'affirmer tout autant qu'à se masquer, pour rendre possible la reconnaissance par le groupe. Visage, nom, vêtement. . . . Constituent un leurre, dissipant l'identité, bien plus qu'ils ne la construisent. Cette oeuvre protéiforme exploite les voies de la création littéraire pour dire l'étrangeté du monde. Par des procédés narratologiques et des modes d'énonciations divers, par des espaces dramatiques significatifs, Marie NDiaye met en scène la confrontation entre les individus, le heurt des consciences et la culpabilité qui les ronge. L'humour, forme suprême de la cruauté, est une distanciation qui contraint les personnages dans leur étrangeté et leur nature fictive. Dès lors, rien n'échappe à cette ambiguïté, pas même le texte, ni le lecteur

  • Titre traduit

    Daily strangeness in Marie NDiaye ' s work. Fancy and subversion


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (388 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 380-388. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université. Section Lettres, Langues et Sciences Humaines Lafayette.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.