Pour une esthétique du mensonge : nouvelle autobiographie et postmodernisme

par Magdalena Silvia Mancas

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Robert Steward Edward Pickering et de Jochen Mecke.

Soutenue en 2007

à Clermont-Ferrand 2 en cotutelle avec l'Universität Regensburg (Allemagne) .


  • Résumé

    En considérant les implications esthétiques dues au changement de paradigmes survenu en France dans les années 80, le projet vise à interroger le fonctionnement de l'écriture autobiographique des anciens nouveaux romanciers (Alain Robbe-Grillet, Marguerite Duras, Nathalie Sarraute) dans la perspective d'une esthétique du mensonge. A partir de considérations théoriques qui thématisent le phénomène du mensonge dans la littérature, et plus particulie��rement dans le discours autobiographique traditionnel de même que dans la Nouvelle Autobiographie, l'approche consiste à mettre au point des outils pertinents d'analyse permettant d'appréhender les différentes pratiques de mensonge comme manifestation de l'inauthenticité. En effet, l'esthétique du mensonge ne relève aucunement de la vérification, mais de la façon dont s'instaure une certaine authenticité et des chances de réussite de cette entreprise


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par P. Lang à Bern [etc.], Berlin, Frankfurt am Main

Pour une esthétique du mensonge : nouvelle autobiographie et postmodernisme


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (400 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 351-383. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Bibliothèque universitaire. Site des Cerclades.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 809.933 5 MANC (M)
  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université. Section Lettres, Langues et Sciences Humaines Lafayette.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par P. Lang à Bern [etc.], Berlin, Frankfurt am Main

Informations

  • Sous le titre : Pour une esthétique du mensonge : nouvelle autobiographie et postmodernisme
  • Dans la collection : Publications universitaires européennes , vol. 293 , 0721-3360
  • Détails : 1 vol. (352 p.)
  • ISBN : 978-3-631-59734-7
  • Annexes : Bibliogr. p. [331]-347. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.