Commencer. . . Sans fin, études des "incipit" et des clôtures dans les romans de Jean Giraudoux

par Myriam Lépron

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Sylviane Coyault.

Soutenue en 2007

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    "Commencer. . . Sans fin. . . : études des "incipit" et des clôtures dans les romans de Jean Giraudoux" : Qu'est-ce qu'un incipit, qu'est-ce qu'une clôture ? Il s'agira d'abord de déterminer, et cela a toujours quelque chose d'arbitraire, ces zones frontalières, sans exercer un coup de force critique, mais en repérant les stratégies récurrentes chez Giraudoux, concernant les différents "seuils" typographiques et thématiques des oeuvres. On constatera que le romancier cultive dans ces zones indéterminées des incertitudes nombreuses : elles tiennent au flou des voix narratives, à l'instabilité des personnages placés dans des situations précaires au départ, ambiguës dans les clôtures. En confrontant ces points stratégiques des textes aux normes littéraires, il apparaît que Giraudoux respecte certes les conventions, nécessité informative par exemple, en présentant les personnages, et en donnant des indications spatio-temporelles. Cependant, Giraudoux les contourne aussi subtilement, et il se présente comme un adepte du démarrage en lenteur et semble réticent à conclure. Ces caractéristiques trahissent un rapport singulier au temps et au monde : Giraudoux privilégie ainsi une temporalité s'étirant dans les limbes ; il préfère les personnages à l'aube d'une nouvelle vie, même s'ils finissent par réintégrer l'ancienne. Cette rêverie de l'éternel retour se lit dans la structure même des romans : des réseaux thématiques et stylistiques se ramifient à l'intérieur des oeuvres et entre les oeuvres. Des systèmes d'écho se créent entre le début et la fin élaborant des oeuvres circulaires. Cette structure diégétique est aussi une structure de l'imaginaire, révélant la fascination de Giraudoux pour les départs, les débuts, l'origine, -la réitération évitant souvent la conclusion définitive

  • Titre traduit

    Beginnings. . . . Without end : a study of the opening lines and endings of Jean Giraudoux 's novels


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Presses Universitaires Blaise Pascal à Clermont-Ferrand

Commencer ... sans fin : ouvertures et clôtures dans les romans de Jean Giraudoux


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (431 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 413-431

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université. Section Lettres, Langues et Sciences Humaines Lafayette.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Presses Universitaires Blaise Pascal à Clermont-Ferrand

Informations

  • Sous le titre : Commencer ... sans fin : ouvertures et clôtures dans les romans de Jean Giraudoux
  • Détails : 1 vol. (275 p.)
  • Notes : Numéro de : "Cahiers Jean Giraudoux", ISSN 0150-6943, (2012)n°40.
  • ISBN : 978-2-84516-603-5
  • Annexes : Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.