Le nocturne dans la poésie de Baudelaire

par Makki Rebai

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Pascale Auraix-Jonchière.

Soutenue en 2007

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    Le Nocturne dans la poésie de Baudelaire est, phénoménologiquement, une notion qui se manifeste d'abord sur le plan lexical et sémantique, naît de la conjonction intime des deux dimensions temporelle et spatiale et apparaît , in fine, comme un climat de sa poésie, en vers comme en prose. La notion implique une mise en scène, assurée par un personnel, composé de différents protagonistes, dont les fonctions font signe vers des significations d'ordre existentiel et métaphysique ou poétique et esthétique. L'étude des valeurs de signification de la notion débouche sur une irréductible ambivalence : si le Nocturne apparaît souvent comme le signe de la mélancolie du mal et de la mort, il montre aussi un visage autre rendu possible par l'appropriation active de la spatialité nocturne et par l'instauration d'un climat d'érotisme qui lutte contre le climat de mort initial. Cette ambivalence est traduite par une poétique polymorphe, révélant quatre aspects principaux : "la tentation du Noir absolu" se marque par une écriture déceptive de la négativité, une allégorie tyrannique et "fragmentatrice" et un climat propice au surgissement de l'insolite ; la "fécondité du gouffre" révèle un infléchissement de cette orientation, qui rend envisageable l'apparition rédemptrice de la lumière. L'écriture du "clair-obscur" scelle le règne d'une euphémisation des couleurs et de la référencialité spatio-temporelle et d'une pensée analogique tendant à la restauration de l'unité perdue. Un dernier aspect tente d'opposer à la négativité superlative l'idéal insaisissable et fascinant du "soleil noir". Enfin, cette poétique fait signe vers une esthétique à double entente, selon que le Beau est appliqué à la nature ou à l'art. D'une part, le Noctrune, par un certain nombre de traits intrinsèques (l'irrégularité, l'ambivalence, la réversibilité) recoupe la vision baudelairienne de la Beauté idéale ; de l'autre, confronté aux univers d'autres créateurs (Young, Novalis, Hugo, Nerval), il apparaît comme un choix éminemment polémique, poétique et esthétique

  • Titre traduit

    ˜The œnocturne in Baudelaire's poetry


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (425 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 364-420

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université. Section Lettres, Langues et Sciences Humaines Lafayette.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.