Quantification automatique de la fixation du FDG dans les tumeurs pulmonaires en imagerie TEP-TDM

par Ismaël Karidioula

Thèse de doctorat en Informatique et traitement d'images médicales

Sous la direction de Jean Maublant.

Soutenue en 2007

à Clermont Ferrand 1 .


  • Résumé

    La tomographie par émission de position (TEP) est une technique d'imagerie médicale permettant de visualiser la consommation de glucose dans l'organisme après administration du fluorodésoxyglucose (FDG). Le tomodensitomètre à rayons x (TDM) couplé au détecteur TEP permet de localiser précisément les anomalies. La concentration tumorale de FDG est mesurée sur les coupes TEP à l'aide du Standardized Uptake Value (SUV) dont une mesure précise et reproductible est nécessaire pour détecter une réponse précoce à un traitement cytotoxique. Les techniques de mesures actuelles sont en deux dimensions (2D) à l'aide d'une région d'intérêt (ROI) manuelle tracée sur l'image TEP : elles sont grossières, peu reproductibles. L'objectif de ce travail était d'utiliser les données morphologiques fournies par la TDM pour délimiter automatiquement et en 3D la lésion pour le calcul du SUV. La 1ère partie présente les notions théoriques importantes permettant de mieux appréhender le sujet. La 2ème partie expose dans le détail les différentes études réalisées : après avoir décrit dans un 1er chapitre l'environnement de travail, nous avons démontré dans le 2ème que la méthode actuelle de calcul du SUV est grossière et peu productible. Dans le 3ème chapitre, une recherche de ROI 3D directement sur l'image TEP est décrite. Cette méthode testée sur 82 patients atteints de tumeur pulmonaire de forme et de complexité variées a fourni une excellente reproductibilité mais présentait l'inconvénient de ne pas utiliser toutes les données fournies par l'examen TEP-TEDM. Dans le 4ème chapitre, la recherche de ROI s'est effectuée en 3D sur l'image TDM. Cette ROI a été ensuite copiée dans l'image TEP pour le calcul des SUV. Nous avons montré dans le 5ème chapitre sur 106 patients que la reproductibilité du calcul du SUV était améliorée lorsqu'un seuillage était appliquédans l'image TEP après la recopie de la ROI TDM. Enfin, nous avons terminé notre travail en montrant, sur un suivi de 23 patients, que la méthode présentée permettait d'évaluer de façon précise l'influence d'une thérapie sur une tumeur. En effet, chez ces 23 patients, le SUVmax, le SUVmoy etla taille des ROI sont respectivement passés de 13,8±8,9, 6,8±3,7 et 634±872 lors de l'examen initial à 7,9±5,3, 4,0±2,2 et 396±573 lors du second examen (p<0,01 pour les 3 paramètres). En conclusion, l'utilisation des données de la TDM permet d'améliorer la reconductibilité des mesures de SUV en TEP-TDM au FDG.

  • Titre traduit

    Automatic quantification of lung tumor FDG fixation in PET-CT imagery


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (133 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 127-133

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université. Section Santé.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.