Effets de la cryopréservation du cortex ovarien humain sur la maturation folliculaire : études in vivo et in vitro

par Benoît Schubert

Thèse de doctorat en Biologie de la reproduction

Sous la direction de Geneviève Grizard.

Soutenue en 2007

à Clermont Ferrand 1 .


  • Résumé

    L'objectif de notre travail porte sur l'étude de la folliculogenèse dans un modèle original de tissu ovarien humain (cortex entourant les kystes bénins de l'ovaire) et sur l'efficacité d'un protocole de congélation utilisant un milieu chimiquement défini contenant du propanediol comme cryoprotecteur et un refroidissement plus rapide que celui classiquement utilisé. Le tissu ovarien est analysé avant et après congélation. La survie du tissu et le développement folliculaire sont appréciés après 80 jours de xénogreffe à des souris SCID et 28 jours de culture. Notre modèle de cortex ovarien (en particulier dans les kystes dermoïdes) présente les mêmes caractéristiques morphologiques (densité et qualité des follicules) que le cortex ovarien normal. Après xénogreffe et culture, nous observons une maturation folliculaire jusqu'à l'obtention de follicules secondaires (avec quelques follicules antraux) et une atrésie relativement importante in vitro (90% et 84% après 4 semaines de culture de tissus frais et décongelés respectivement). La mesure de l'œstradiolémie in vivo et la caractérisation immunohistochimique de protéines spécifiques de l'ovocyte (GDF-9) et des cellules de la granulosa (AMH) témoignent de l'activité fonctionnelle des follicules. Après décongélation, les résultats sont globalement comparables à ceux obtenus avec le tissu frais. La différence porte essentiellement sur le stroma qui semble moins résistant à la congélation que les follicules. En conclusion, le cortex entourant les kystes bénins de l'ovaire est adapté pour développer des études in vivo et in vitro permettant d'explorer les mécanismes mis en jeu au cours de la croissance folliculaire et d'évaluer les effets de la congélation.


  • Résumé

    The aim of this study was to investigate the folliculogenesis in an original human ovarian tissue model (cortex surrounding benign ovarian cysts) and the efficiency of a cryopreservation protocol using a chemically defined medium, containing propanediol as a cryoprotective agent, and a faster freezing rate than usually used. Analyses of ovarian tissue were performed before and after freezing/thawing. Survival and follicular growth were assessed after 80 days of xenografting into SCID mice or 28 days of in vitro culture. This model of tissue (dermoid cysts are of particular interest) is similar to normal ovarian cortex in follicular density and quality. After xenografting or in vitro culture, follicular maturation was observed (up to antral follicles in some cases) and atresia was high in vitro (90% and 84% after in vitro culture for 4 weeks in fresh and frozen/thawed tissue respectively). Functional follicles were demonstrated by estradiol measures in mice serum and immunohistochemistry staining of specific ovocyte (GDF-9) and granulosa cells (AMH) proteins. Differences were observed for stromal tissue which appeared more sensitive to the cryopreservation procedure than the follicles. Cortex surrounding benign ovarian cysts is of particular interest in in vivo and in vitro studies to investigate the mechanisms involved in the follicular growth and the effects of the cryopreservation procedure.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (359 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 329-359

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université. Section Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7309
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.