Contribution à l’étude d’un composant supraconducteur à inductance élevée : synthèse et caractérisation

par Séverine Mouchel

Thèse de doctorat en Milieux denses et matériaux

Sous la direction de Jean-François Hamet et de Pierre Bernstein.

Soutenue en 2007

à Caen .


  • Résumé

    Ce manuscrit est consacré à l’étude de superréseaux constitués alternativement de couches supraconductrices (YBa2Cu3O7-δ) et isolantes (LaAlO3) présentant un caractère inductif. La première étape de ce travail de thèse a été de rechercher les conditions optimales de dépôt par pulvérisation laser sous faible pression d’oxygène de tels superréseaux permettant leur fabrication de façon reproductible. Faisant suite à la synthèse puis à la mise en forme des échantillons par photolithographie, des mesures électriques ont été effectuées qui ont mis en évidence le caractère inductif de certains superréseaux. Il s’est avéré au cours de ce travail que d’autres échantillons ne présentaient pas de caractère inductif. Des mesures magnétiques ont été réalisées afin d’essayer d’en déterminer les raisons. Les résultats expérimentaux exposés dans ce manuscrit montrent qu’il est possible de réaliser des composants inductifs à partir de superréseaux supraconducteur/isolant. Néanmoins des problèmes restent à résoudre et en particulier la mise au point d’un processus de dépôt garantissant la bonne oxygénation de l’ensemble des couches supraconductrices.

  • Titre traduit

    Contribution to the study of an inductive superconducting component : synthesis and characterization


  • Résumé

    This manuscript is devoted to the study of superlattices consisting of stacked layers alternatively superconductive (YBa2Cu3O7-δ) and insulating (LaAlO3) showing inductive properties. The first stage of this work was to determine the optimal conditions for the deposition by laser ablation of superlattices with reproducible properties. Following the deposition and the micromachining of the samples by standard photolithography techniques, electrical measurements were carried out to highlight and characterize the inductive character of the superlattices. During this work some samples turned out not to be inductive. Magnetic measurements were carried out in order to determine the reasons of this behavior. The experimental results reported in this manuscript show that it is possible to make inductive components with supraconductor/insulator superlattices. Nevertheless, there remain some problems, especially the definition of a deposition process making sure that the oxygen content of all the superconductive layers is optimal.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (190 p.)
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Rosalind Franklin (Sciences-STAPS).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TCAS-2007-4
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Rosalind Franklin (Sciences-STAPS).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TCAS-2007-4bis

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2007CAEN2004
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.