Caractéristiques et significations de l'infidélité conjugale contemporaine

par Charlotte Le Van

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Dominique Beynier.


  • Résumé

    Partant du fait que l'infidélité conjugale n’est plus réductible aujourd’hui à la volonté de satisfaire un désir sexuel irrépressible qui, par ailleurs, serait frustré, on peut légitimement s’interroger sur le sens et la fonction qu'elle a désormais. Cette thèse esquisse dans un premier temps une approche socio-historique du phénomène, destinée à dégager des pistes de réflexion pour mieux analyser les conséquences des récentes transformations familiales et conjugales sur l'infidélité. Dans un second temps, une approche qualitative, basée sur une cinquantaine d’entretiens semi-directifs, a été menée auprès d'une population d’hommes et de femmes qui vivent en couple et ont des relations sexuelles extraconjugales, sans le « consentement » de leur conjoint(e). L'analyse du matériau révèle une grande variété d’expériences et de déterminants possibles de l'infidélité. Deux logiques distinctes semblent toutefois transcender la diversité des comportements et dessinent deux grands types d'infidélité dénommés ici respectivement « infidélité relationnelle » et « infidélité personnelle ». Si cette césure majeure esquisse le trait le plus saillant du tableau très contrasté de l'infidélité contemporaine, un distinguo a été opéré, au-delà de ces deux pôles, entre quatre types de relations extraconjugales qui vont de l'infidélité résultant d’une insatisfaction conjugale d'ordre intime à l'infidélité se présentant comme une composante « normale » de la vie en couple

  • Titre traduit

    Characteristics and meanings of infidelity in contemporary couples


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (542 f.; XLIV)
  • Annexes : Bibliogr. f.518-542

Où se trouve cette thèse ?